Tag Archives: paternité

JE  REGARDE COMME UN DEVOIR PRINCIPAL D’ASSISTER TOUS CEUX DE NOS FRÈRES QUI SONT EN DANGER DE MORT

Le Père Victor-Antoine Arnoux, né à Gap le 22 janvier 1804, mourut à Aix le 13 juillet. Le Père  Courtès avait écrit à Eugène ce jour-là: “Aix, dimanche, 13 juillet, à 11, 30 dans la soirée. Notre ange vient juste … Continue reading

Posted in LETTRES | Tagged , , | 1 Comment

UNE RÉPRIMANDE ET UN BAISER

Ayant corrigé le Père Courtès, ci-haut, la conclusion de cette lettre est typique du style d’Eugène. Quand il avait à réprimander un Oblat, il le faisait directement et  ne retirait pas ses coups. Alors, il devenait conscient d’une blessure possible … Continue reading

Posted in LETTRES | Tagged , | 1 Comment

CEUX QUI TENDENT UNE MAIN CHAUDE ET TENDRE

Nous saisisons un éclair momentané dans l’affectivité d’Eugène affairé au milieu de ses nombreuses préoccupations: son besoin d’exprimer son attachement et sa joie en étant capable de partager plus profondément avec certains de ses fils Oblats. Cet aspect de toute … Continue reading

Posted in LETTRES | Tagged , | 1 Comment

UN CŒUR QUI NE PEUT ÊTRE SURPASSÉ PAR PERSONNE QUAND IL PROVIENT DE L’AMOUR

Perturbé par le zèle et l’activité frénétique de ses missionnaires Oblats, Eugène écrit au Père Courtès, le supérieur de la communauté d’Aix, lui recommandant de surveiller la santé de ceux qui lui sont confiés dans la communauté. …Adieu, soyez tous … Continue reading

Posted in Uncategorized | Tagged , | 1 Comment

JE PLEURE UN FRÈRE SI PRÉCIEUX POUR NOTRE SOCIÉTÉ

Je pleure un frère si précieux pour notre Société, à laquelle il était si attaché, mais je me reproche en quelque sorte mes larmes, comme si j’osais regretter son bonheur. Il sera notre protecteur auprès de Dieu. Eugène, l’homme et … Continue reading

Posted in LETTRES | Tagged , | 1 Comment

QUAND JE SERAI AU MILIEU DES OBLATS, CE SERA LE CŒUR DE TOUTES MES AFFECTIONS.

Voyageant vers la France après son long séjour à Rome, Eugène exprime son impatience de se retrouver au milieu de ses Oblats qui sont le coeur de toute son affection. Je languis, croyez-le, du besoin que j’éprouve de vous voir … Continue reading

Posted in LETTRES | Tagged , | 1 Comment

LE SOUCI DU PÈRE POUR LA SANTÉ DE SA FAMILLE OBLATE

La personnalité intuitive et aimante d’Eugène s’exprime dans ces lettres où il réfléchit à la santé de ses fils Oblats qui ruinent leur santé par leur zèle missionnaire. Je plains notre cher Suzanne, c’est une triste chose que les douleurs; … Continue reading

Posted in LETTRES | Tagged , , | 1 Comment

IL VÉCUT, ET LAISSA LES AUTRES SURVEILLER CE QU’IL FAISAIT.

Eugène, comme fondateur des Oblats, se considérait comme le père religieux de chaque membre. Hippolyte Courtès avait une place spéciale dans la vie d’Eugène. Comme adolescent, il avait été membre de la congrégation des jeunes d’Eugène, puis il fut dans … Continue reading

Posted in LETTRES | Tagged , , | 1 Comment

JE LE CONNAIS ET JE TÉMOIGNE DE SON MÉRITE

Un moment de grande joie pour Eugène : présenter l’un de ses Oblats pour l’ordination sacerdotale. Hippolyte Guibert avait complété ses études et était prêt à être un missionnaire. Il avait 22 ans, et en tant que tel, cela exigeait … Continue reading

Posted in LETTRES | Tagged , | 1 Comment

NOURRIR LA NOUVELLE PLANTE

Très tôt après l’arrivée de la nouvelle communauté à Nîmes, Eugène leur rédigea une lettre pleine de bons avis. Elle donne l’impression d’un parent anxieux qui se tient debout en surveillant son enfant faire ses premiers pas. Ces extraits nous … Continue reading

Posted in LETTRES | Tagged , | 1 Comment