Tag Archives: charité

À TRAVERS LES YEUX DE NOTRE SAUVEUR CRUCIFIÉ, LA VIE SPIRITUELLE ET LA VIE QUOTIDIENNE NE SONT PAS DISSOCIÉES

Durant les derniers siècles, existait une tendance à séparer la “vie spirituelle” d’une personne et “la vie quotidienne dans le monde réel.” Le spirituel se référait à tout ce qui concernait Dieu; et le matériel à tout ce qui était … Continue reading

Posted in LETTRE PASTORAL, NOTES DE RETRAITE | Tagged , , | 2 Comments

LA GRÂCE DE DIEU ALLAIT BÂTIR SUR LA NATURE D’EUGÈNE 

Le cœur d’Eugène avait été touché par la situation de misère des prisonniers, comme Leflon nous le dit “ Eugène dénonce ensuite « la déplorable situation des prisonniers passagers, et particulièrement des conscrits conduits de brigade en brigade jusqu’a leur … Continue reading

Posted in ÉCRITS | Tagged , | 1 Comment

CONVAINCU DE VOTRE ZÈLE ET DE VOTRE AMOUR POUR TOUT CE QUI EST RELIÉ AU SOULAGEMENT DES PAUVRES ET DES MALHEUREUX

Le 23 décembre 1806, Eugène, appelé ”Demazenod fils,” (l’équivalent de “cadet”) reçut la lettre ci-dessous, qui lui est adressée par les directeurs du Travail des Prisons à Aix : «Monsieur, nous avons l’honneur de vous aviser que M. le Maire … Continue reading

Posted in LETTRES | Tagged , | 1 Comment

LA PATIENCE DANS UNE TEMPÊTE QUI NE PEUT ÊTRE CONTROLÉE

Le sanctuaire marial du Laus fut la seconde communauté oblate établie en France, et elle devint un centre vivant de la mission pour les pèlerins dans les mois de chaleur, et une base d’expansion missionnaire dans les villages durant les … Continue reading

Posted in LETTRES | Tagged , | 1 Comment

UN MODELE QUI REFLÈTE LA COMPASSION ET L’AMOUR DE DIEU

L’admiration d’Eugène pour Alphonse de Liguori était contagieuse. Sa théologie morale qui souligne la compassion et la miséricorde de Dieu est devenue le principe directeur de la relation oblate aux personnes – spécialement au confessionnal. (cf http://www.eugenedemazenod.net/fra/?p=1441  et http://www.eugenedemazenod.net/fra/?p=671 ) … Continue reading

Posted in LETTRES | Tagged , | 1 Comment

PRENDRE SOIN L’UN DE L’AUTRE

Le souci d’Eugène pour ses Oblats n’était pas limité à leur ministère, mais il était particulièrement intéressé à la qualité de leurs vies, de leur « être de façon à faire ». Écrivant à la nouvelle communauté de Nîmes, il … Continue reading

Posted in LETTRES | Tagged , , | 1 Comment

UN ACCUEIL POUR LES PRÊTRES DANS LE BESOIN

La Règle de 1818 avait souligné l’importance de faire quelque chose pour remédier aux dégâts infligés aux prêtres par la Révolution Française. Article 2. Dans les commencements, les missionnaires, à cause de leur jeunesse, ne pourront entreprendre qu’indirectement la guérison … Continue reading

Posted in LETTRES | Tagged , | 1 Comment

AU SERVICE DE L’ENNUI PERSONNIFIÉ

Quelques années auparavant, Eugène avait écrit au sujet du service de Dieu dans des situations pour lesquelles il ne sentait aucune attirance : Ainsi encore, si, fatigué de corps et d’esprit, je veux chercher q[ue]lque repos dans une bonne lectu¬re … Continue reading

Posted in LETTRES | Tagged | 1 Comment

DE QUOI L’AMOUR A-T-IL L’AIR?

L’une des raisons du succès du ministère des Missionnaires était leur qualité d’être près des gens. Ils étaient missionnaires parce qu’ils se souciaient du bien-être des autres. Leur principal souci allait au salut des plus abandonnés, mais cela ne se … Continue reading

Posted in LETTRES | Tagged , , | 1 Comment

L’IDENTITÉ DE LA FAMILLE MAZENODIENNE : VOYEZ COMME CES CHRÉTIENS S’AIMENT L’UN L’AUTRE

La description d’Eugène de la vocation missionnaire à un membre possible, continuait ainsi: Nous vivons en communauté sous une Règle douce qui fixe nos devoirs et donne un très grand prix à la moindre de nos actions. L’esprit de charité … Continue reading

Posted in LETTRES | Tagged , , | 1 Comment