ASSOCIÉS À LA NATURE DIVINE

“Comme tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi je les y envoie.  Et je me consacre moi-même à toi pour eux, pour qu’ils soient, à leur tour, consacrés à toi par la vérité” (Jean 17,18-19)

Jésus termine son discours de la dernière Cène par une belle prière montrant le niveau de son unité avec son Père. Dans l’Évangile d’aujourd’hui (Jean 17, 11b-19), il prie pour tous ses disciples – pour chacun d’entre nous – afin que nous puissions nous aussi faire l’expérience de cette unité, car nous sommes sa présence et ses instruments dans notre monde. Nous le sommes parce que nous avons été consacrés par le baptême, scellés par la confirmation, nourris par la Parole et l’Eucharistie, et guéris chaque fois que nous avons échoué. Nous sommes la présence et les instruments de Jésus notre Sauveur dans le monde d’aujourd’hui.

Cette semaine, la famille mazenodienne prie pour les vocations. Un bon point de départ est de prendre conscience de la façon dont nous avons été transformés lors de notre baptême et de ses conséquences permanentes dans notre vie quotidienne.

St Eugène nous interpelle :

“O chrétiens! connaissez donc votre dignité, je vous dirais avec saint Léon: associés à la nature divine”.

Les paroles qu’il a adressées aux pauvres d’Aix s’appliquent également à chacun d’entre nous, que nous soyons couverts de haillons ou non :

Elevez donc votre esprit; que vos âmes abattues se dilatent; cessez de ramper sur la terre: Du estis et filii Excelsi omnes. Elevez-vous vers le ciel, où doit être votre entretien le plus habituel; Conversatio vestra in coelo. Que vos yeux percent, une fois, les haillons qui vous couvrent. Il est au-dedans de vous une âme immortelle, faite à l’image de Dieu, qu’elle est destinée de posséder un jour; une âme rachetée au prix du sang de Jésus-Christ, plus précieuse devant Dieu que toutes les richesses de la terre, que tous les royaumes du monde; une âme dont il est plus jaloux que du gouvernement de l’univers entier.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à ASSOCIÉS À LA NATURE DIVINE

  1. Denyse Mostert dit :

    ASSOCIÉS À LA NATURE DIVINE…
    “Comme tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi je les y envoie. Et je me consacre moi-même à toi pour eux, pour qu’ils soient, à leur tour, consacrés à toi par la vérité” (Jean 17,18-19)

    Maintenant qu’ils ont reçu tout ce qui serait indispensable dans leur mission, Jésus demande pour ses disciples l’expérience de leur unité avec Dieu-son-Père et – notre Père. Ils sauront ainsi avec certitude que la Miséricorde divine les a consacrés. Et si d’aventure quelque faiblesse vient entacher leur âme, ils comprendront comment ils pourront continuer à être «sa présence et ses instruments » guéris par le Seigneur à chacun de leur échec.

    Cette semaine, la Congrégation prie pour les vocations. Avec tous nous prendrons d’abord le temps de connaître « la façon dont nous avons été transformés lors de notre baptême et ses conséquences permanentes dans notre vie quotidienne. » (Frank Santucci) “O chrétiens! connaissez donc votre dignité… d’associés à la nature divine” , disait le Fondateur à ceux venus entendre ses enseignements. Prises dans le contexte de notre époque, elle demeure fondamentalement la même car rien ne change de l’Amour de Dieu pour nous.

    Les gestes reconnus indispensables dans ce que nous vivons en cet aujourd’hui l’étaient au temps d’Eugène et, adaptés avec intelligence, ils le seront demain.
    S’il est une chose à pratiquer maintenant et toujours c’est la CONFIANCE en la MISÉRICORDE divine. Nos relations avec tous en seront embellies alors que nous sentirons l’AMOUR toujours présent et que le résultat de notre travail se fera alors sentir davantage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *