AUJOURD’HUI : SE CONCENTRER SUR CE QUI EST ESSENTIEL

À travers le regard du Sauveur crucifié nous voyons le monde racheté de son sang, dans le désir que les hommes en qui se poursuit sa passion connaissent eux aussi la puissance de sa résurrection (cf. Ph 3, 10).

CC&RR, Constitution 4

Le P. Jetté continue sa réflexion: “ nous sommes invités à considérer la croix, la souffrance du Christ non seulement en nous mais encore dans les autres. Notre désir est que “les hommes en qui se poursuit la passion [du Christ] connaissent eux aussi la puissance de sa résurrection”.

La première homélie d’Eugène que nous avons gardé, dans l’église de la Madeleine, met en pratique cette vision :

Elevez-vous vers le ciel où doit être votre entretien le plus habituel,  notre cité se trouve dans les cieux (Ph 3,20), que vos yeux percent une fois les haillons qui vous couvrent, il est au-dedans de vous une âme immortelle faite à l’image de Dieu qu’elle est destinée de posséder un jour, une âme rachetée au prix du sang de Jésus-Christ, plus précieuse aux yeux de Dieu que toutes les richesses de la terre, que tous les royaumes du monde, une âme dont il est plus jaloux que du gouvernement de l’univers entier.

Notes pour la première instruction dans l’église de la Madeleine,1813,  EO XV n.114

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à AUJOURD’HUI : SE CONCENTRER SUR CE QUI EST ESSENTIEL

  1. Denyse Mostert dit :

    AUJOURD’HUI : SE CONCENTRER SUR CE QUI EST ESSENTIEL
    CC&RR, Constitution 4

    1835… La première homélie d’Eugène, conservée dans l’église de la Madeleine, sait trouver les mots pour traduire des idéaux aussi élevés devenus subitement à notre portée d’êtres humains.

    DANS LA FOI, la Croix, instrument habituel de châtiment et de mort, devient le signe d’une RÉSURRECTION TOTALE. Seuls demeureront des hommes et des femmes conscients de leurs péchés si amèrement regrettés et des humains fermement disposés à introduire dans leur vie le même Amour dont le Christ les a aimés en s’abandonnant tout entiers à la Miséricorde divine qui les conduira vers la Persévérance indispensable dans leur chemin de Mission.(*)

    En ce temps d’angoisse pour la planète, il est bon de relire ces mots prononcés par Eugène de Mazenod en un temps aussi difficile que ce que nous avons à vivre. Tout y est pareil mais différent par la consigne de « confinement » total dont le but est de préserver nos concitoyens du COVID-19.

    L’Oraison ou Prière seul à Seul avec le Seigneur est toujours à la portée des croyants; le grand saint Paul et le Fondateur nous la recommandent avec chaleur persuadés du Bien qu’elle procura.

    (*) http://www.eugenedemazenod.net/fra/

  2. Denyse Mostert dit :

    Correction : Bien qu’elle procura. PROCURERA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *