NOTRE VISION FONDATRICE AUJOURD’HUI : RENDRE LE MONDE DES PAUVRES MOINS SEMBLABLE A L’ENFER ET PLUS SEMBLABLE AU CIEL

 

Membres de l’Église prophétique, les Oblats doivent être témoins de la justice et de la sainteté de Dieu, tout en reconnaissant leur propre besoin de conversion. Ils annoncent la présence libératrice du Christ et le monde nouveau, né de sa résurrection.

CC&RR, Constitution 9

Le Père Jetté nous invite à la réflexion:

“Annoncer la présence libératrice du Christ, c’est rappeler le rôle toujours actuel du Christ dans la libération de l’homme et l’établissement d’un monde meilleur, plus juste, plus accueillant pour le pauvre, le malade, le malheureux. C’est aussi faire référence discrètement à la théologie de la libération, qui voit Dieu à l’œuvre aujourd’hui dans le monde pour lui apporter la libération intégrale, non seulement celle de la mort et du péché mais aussi celle, plus immédiate, de certaines conséquences du péché comme, par exemple, des structures sociales injustes ou l’exploitation du pauvre par le riche.

“Le monde nouveau, né de la résurrection [du Christ]” a une double signification: il est d’abord le monde eschatologique qui viendra à la fin des temps, alors que le Royaume de Dieu sera pleinement réalisé et que nos corps seront transformés, et qu’il n’y aura plus ni mort, ni souffrance, ni péché; mais il est aussi un monde plus évangélique, déjà possible sur terre, grâce à l’action du Christ qui se continue dans le cœur des hommes et à travers le ministère de l’Église, et qui tend à établir plus de justice, de confiance et d’amour entre les hommes et parmi les peuples de la terre. Le Royaume vient et grandit quand la Parole de Dieu est annoncée aux hommes; c’est une semence jetée en terre et appelée à croître (Mt 13, 3-23). C’est à participer à l’avènement de ce monde nouveau, plus évangélique, que nous convie l’article 9.     F. Jetté. OMI, Homme apostolique, Pages 99-100

 

“Attendre le ciel sur terre est une illusion, mais tolérer que l’enfer existe sur terre n’est pas chrétien. Nous sommes appelés à travailler avec les pauvres pour les aider à rendre leur monde moins semblable à l’enfer et un peu plus semblable au ciel.” James Cooke OMI

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

One Response to NOTRE VISION FONDATRICE AUJOURD’HUI : RENDRE LE MONDE DES PAUVRES MOINS SEMBLABLE A L’ENFER ET PLUS SEMBLABLE AU CIEL

  1. Denyse Mostert says:

    Quel homme prophétique que ce P. Fernand Jetté, ancien supérieur général des Oblats ! Avec quelle clarté il sait dire « la présence libératrice du Christ et le monde nouveau, né de sa résurrection »… « Le Royaume, a-t-il écrit, vient et grandit quand la Parole de Dieu est annoncée aux hommes; c’est une semence jetée en terre et appelée à croître (Mt 13, 3-23). »

    Nous voici loin de l’effort aveugle dont ont ne sait vraiment où il va conduire. C’est avec la tête et le cœur qu’il nous faut vivre la mission d’annoncer Jésus Christ. Sur notre terre et avec la certitude que rien n’est perdu de notre espérance. Avec un bon sens qui s’appelle ouverture aux besoins réels, avec une patience pour avancer en dépit de résultats parfois bien obscurs, avec une reconnaissance pour la miséricorde du Christ Sauveur dont nous sommes nous-mêmes l’objet.

    Le Royaume de Dieu, une réalité bien concrète. Bien avant nous, d’autres y ont cru: « Vous tous qui avez soif, venez aux eaux, Même celui qui n’a pas d’argent! Venez, achetez et mangez, Venez, achetez du vin et du lait, sans argent, sans rien payer ! », disait Isaïe. Le Royaume de Dieu, le geste d’amour au nom du Christ : « Chaque fois que vous avez fait cela à l’un de ces petits qui sont les miens, c’est à moi que vous l’avez fait ». (Mathieu)

    Le Royaume de Dieu c’est le petit geste qui va amener un sourire sur un visage fatigué, qui va permettre à celui qui souffre de confier sa misère, qui va ramener à la clarté une solitude frileusement repliée sur elle-même… Le Royaume de Dieu c’est « donner gratuitement ce que nous avons reçu gratuitement » (Matthieu).Le Royaume de Dieu, c’est la certitude que nous sommes tous artisans de l’espoir. C’est être témoin de la joie et de la bonté de Dieu. Ici et maintenant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *