NOTRE VISION FONDATRICE AUJOURD’HUI: RECONNAITRE NOTRE PROPRE BESOIN DE CONVERSION

Membres de l’Église prophétique,… tout en reconnaissant leur propre besoin de conversion. Ils annoncent la présence libératrice du Christ et le monde nouveau, né de sa résurrection.

CC&RR, Constitution 9

Pour ce qui semble une éternité, nous sommes victimes d’une campagne présidentielle américaine qui paraît avoir comme seul objectif de déposer autant de saleté que possible sur le candidat concurrent pour détruire sa réputation. Nous sommes bombardés quotidiennement par la question suivante: “quel nouveau scandale ou faiblesse personnelle a été révélé?” Malheureusement, les campagnes électorales de nombreux pays démocratiques se déroulent de cette façon. Le père Ron Rolheiser pense à ce propos: “Ce que nous voyons dans toutes les choses négatives qui nous sont servies chaque soir aux informations n’est pas de l’énergie diabolique mais plutôt du gâchis d’énergie sacrée.”

En tant que membres de la famille mazenodienne, nous participons à la fonction prophétique de l’Eglise: chercher et faire remarquer l’énergie sacrée présente au milieu de l’énergie diabolique, et marcher avec les gens sur ce chemin de transformation.

Mais il y a une condition! Il nous faut être constamment sur le chemin de conversion personnelle qui témoigne de l’énergie sacrée que nous cherchons à embrasser quotidiennement. Si nous ne faisons pas cela, si ne sommes pas dynamisés par le Sauveur, nous risquons de devenir comme tant de politiciens et d’utiliser les mêmes méthodes. C’est contre ce danger qu’Eugène nous prévient dans son énoncé visionnaire que nous connaissons aujourd’hui comme la Préface. A l’origine destinés aux prêtres oblats, sa portée et son vocabulaire peuvent être aujourd’hui élargis à toute la famille mazedonienne.

Ils se sont convaincus que, si l’on pouvait former des prêtres zélés, désintéressés, solidement vertueux, des hommes apostoliques en un mot, qui, après s’être pénétrés de la nécessité de se réformer soi-même, travaillassent de tout leur pouvoir à convertir les autres, on pourrait se flatter de ramener bientôt les peuples égarés à leurs devoirs trop longtemps méconnus. «Veille sur ta personne et sur ton enseignement, dit l’apôtre saint Paul à Timothée; persévère en ces dispositions. Agissant ainsi, tu te sauveras, toi et ceux qui t’écoutent» (1 Tm 4, 16).

Préface

A moins de chercher en permanence notre conversion personnelle, nous ne serons pas capables de résister à la critique que tout ministère prophétique déclenche.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

One Response to NOTRE VISION FONDATRICE AUJOURD’HUI: RECONNAITRE NOTRE PROPRE BESOIN DE CONVERSION

  1. Denyse Mostert says:

    Pour les membres de la famille mazenodienne, il y a l’appel de Jésus Christ. Et il y a ce programme en deux temps : « Reconnaître son besoin de conversion et annoncer la présence libératrice du Christ et le monde nouveau, né de sa résurrection » (Constitution 9). L’un ne va pas sans l’autre et les deux ont une valeur similaire.

    Bien aveugle celui qui se croirait sans défaut ! Qui se permettrait de claironner un Royaume de justice et ne lèverait pas le petit doigt contre le mal fait à d’autres ! Qui décréterait qui est digne ou non de recevoir l’attention personnelle capable de le sauver ! Aveugle aussi celui qui, reconnaissant ses fautes, demeurerait écrasé par la conscience de sa propre indignité et s’engagerait dans un processus de pénitence dont le seul but serait de se délivrer du malaise qui l’empêche de vivre !

    Pour Eugène de Mazenod, tout demeure possible dès qu’il s’agit de missionnaires
    « zélés, désintéressés, solidement vertueux, des hommes apostoliques en un mot, qui, après s’être pénétrés de la nécessité de se réformer soi-même, travaillassent de tout leur pouvoir à convertir les autres… » (Préface)

    Voici qui incite à continuer à sa suite en dépit de résultats parfois bien décourageants et de « la critique que tout ministère prophétique déclenche. » Ce chemin ne se fera pas à coups d’escarmouches mais à travers une parole forte et sincère que viendra confirmer notre manière de vivre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *