NOTRE VISION FONDATRICE AUJOURD’HUI: LA NÉCESSITÉ D’AVOIR LE COURAGE D’UTILISER TOUS LES MOYENS DE COMMUNICATION ET DE MÉDIAS SOCIAUX

Très proches des gens avec lesquels ils travaillent, les Oblats demeureront sans cesse attentifs à leurs aspirations et aux valeurs qu’ils portent en eux. Qu’ils ne craignent pas de présenter clairement les exigences de l’Évangile et qu’ils aient l’audace d’ouvrir des voies nouvelles afin que le message du salut atteigne tous les hommes.

CC&RR. Constitution 8

Au congrès de la Mission Jeunesse, la question d’évangélisation par les médias sociaux était examinée. Saint Eugène qui a utilisé tous les moyens d’évangélisation pour son temps, aurait aimé être présent aujourd’hui pour utiliser tous les moyens électroniques disponibles.

En vous envoyant ce message, nous voulons être audacieux dans l’utilisation de tous les moyens accessibles de communication et les médias sociaux. Nous savons les dangers que ces ressources présentent, mais nous voulons travailler avec la jeunesse oblate pour favoriser toutes les formes possibles de médias comme sources édifiantes de la Parole de Dieu pour tous les utilisateurs et non comme outils pour les asservir. Pour que cela se réalise, nous devons travailler à un ministère de communication médiatisée bien fait et soutenu, adressé aux jeunes dans toutes les formes possibles.

Les participants au deuxième Congrès oblat international sur la mission avec les jeunes

logo-youth-conference

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à NOTRE VISION FONDATRICE AUJOURD’HUI: LA NÉCESSITÉ D’AVOIR LE COURAGE D’UTILISER TOUS LES MOYENS DE COMMUNICATION ET DE MÉDIAS SOCIAUX

  1. Denyse Mostert dit :

    « Ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera, il n’y a rien de nouveau sous le soleil. » Une phrase de l’Ecclésiaste 1:9 qui pourrait m’atteindre moi aussi si je n’y prenais garde. Comme bien du monde, je vois souvent sans voir. Ou, si je vois, je crains le neuf, ses dérangements et ses éventuelles conséquences…

    Ou encore, après prière et référence à l’Évangile, je fonce à la manière d’Eugène. Comme le dit clairement la Constitution 8, les Oblats – et leurs Associés – auront « l’audace d’ouvrir des voies nouvelles afin que le message du salut atteigne tous les hommes. »

    Dans ces voies nouvelles les médias sociaux occupent une place de choix. Aucune misère à nous représenter la jubilation avec laquelle le fondateur les aurait utilisés ! Il est une fait qu’on entend dire bien des choses au sujet de l’incontournable Internet ! Des belles choses et /ou des pratiques inquiétantes… Ceci demande l’audace de passer par-dessus la méfiance.

    Un discernement constant demeure en vigueur. Mais le jeu en vaut la chandelle. Des contacts se nouent, des idées s’échangent avec les conséquences que seul le Seigneur seul pourra vraiment connaitre.

    J’applaudis de tout cœur aux paroles des participants au Congrès International sur la Mission avec les jeunes. « Nous savons les dangers que ces ressources présentent, mais nous voulons travailler avec la jeunesse oblate pour favoriser toutes les formes possibles de médias comme sources édifiantes de la Parole de Dieu pour tous les utilisateurs et non comme outils pour les asservir. Pour que cela se réalise, nous devons travailler à un ministère de communication médiatisée bien fait et soutenu, adressé aux jeunes dans toutes les formes possibles. »

    Tout ceci ne confirme-t-il pas ce dont on parlait hier, à savoir que nous avons à nous laisser évangéliser par la génération montante ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *