QUE JE ME DÉVOUE MOI-MÊME SPÉCIALEMENT À SON SERVICE, ET QUE J’ESSAIE DE RÉVEILLER LA FOI QUI COMMENCE À S’ÉTIOLER PARMI LES PAUVRES

« À travers les yeux du Sauveur Crucifié“  –  un changement de vie pour réaliser l’amour de Dieu, envers Eugène.

Ayant complété son processus de discernement, Eugène n’eut plus jamais de doute. Le Sauveur dont il avait expérimenté l’amour sur la croix, le provoquait à répondre avec un semblable amour: se dévouer d’une façon spéciale à Son service comme prêtre.

Le regard du Sauveur avait conduit Eugène à regarder le monde à travers Ses yeux et à le pousser à répondre en conséquence: dédier sa vie pour “le salut des âmes qu’Il a rachetées au prix de son sang.”

Il annonça sa décision à sa mère  –  une décision qu’il poursuivait dans son fort interne et qu’il n’a jamais regrettée et ne changea jamais pendant les 53 prochaines années de sa vie.

Non, j’en atteste le Seigneur, ce qu’il veut de moi, c’est que je renonce à un monde dans lequel il est presque impossible de se sauver, tellement l’apostasie y règne; c’est que je me dévoue plus spécialement à son service pour tâcher de ranimer la foi qui s’éteint parmi les pauvres; c’est, en un mot, que je me dispose à exécuter tous les ordres qu’il peut vouloir me donner pour sa gloire et le salut des âmes qu’il a rachetées de son précieux sang.

Lettre à sa mère, le 29 juin 1808, EO XIV n 27

Grâce à la vision d’Eugène et à sa courageuse réponse, nous sommes capables de célébrer ses fruits aujourd’hui et de continuer à l’appliquer dans toutes les situations.

DeMazenod_200th_banner French

“Pour réussir dans ta mission, tu dois avoir une dévotion axée sur ton but.”      A. Kalam

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *