NOUS AVONS UN PROBLEME!

Le père Oblat, qui m’a aidé avec les traductions pendant longtemps, a été transféré à une autre communauté.  Malheureusement sa santé n’est pas bonne.

Alors pour suivre avec « Eugene de Mazenod nous parle » nous avons besoin d’une équipe pour s’occuper des traductions. Les textes de Saint Eugène sont déjà traduits – alors nous avons besoin de quelqu’un pour traduire mon commentaire en anglais.

Le futur de ce service en français dépend sur vous.

Merci

Frank Santucci OMI

 

Le texte pour traduction est toujours comme cet exemple du texte pour lundi – et la partie en rouge doit être traduite.

LET US CONTINUE TO PRAY, MY DEAR FRIEND, AND LET US NOT CEASE TO PUT OUR CONFIDENCE IN GOD

Eugene’s desire to live close to God at all times, gave him a sense of serenity. His habit of constantly making himself aware of the presence of God, of living his oblation, gave him a confidence that, come what may, he was never abandoned by God in his life.

Continuons de prier, mon cher ami, et ne cessons pas de mettre notre confiance en Dieu. À lui seul appartient de régler et disposer toutes choses selon son infinie sagesse pour la plus grande gloire de son nom. Je dois avouer que jamais de ma vie je n’avais compris comme à présent le prix de cet abandon en Dieu, jamais je ne m’étais senti porté à mettre en pratique cette vertu, car c’en est une, comme dans cette circonstance. Le vrai chrétien ne devrait pourtant jamais s’en départir.

Oh! que je me trouve bien d’avoir fait tout ce qui a dépendu de moi pour me la rendre familière.

Cela n’empêche pas que l’on ne prie de bon cœur pour obtenir ce que l’on croit bon; au contraire, on prie avec plus de confiance, avec une sorte d’assurance d’être exaucé.

Letter to Henri Tempier, 20 January 1826, EO VII n 219

 

“Faith is a living, daring confidence in God’s grace, so sure and certain that a man could stake his life on it a thousand times.” Martin Luther

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à NOUS AVONS UN PROBLEME!

  1. Denyse Mostert dit :

    Tout d’abord une pensée pour cet Oblat qui a rendu un si grand service et mes prières pour l’aider à vivre son état présent. Et puis bien sûr à toi, Frank, qui a initié et conduit si bien l’aventure de saint Eugène.

    Ensuite, le problème de traduction de tes commentaires est bien là mais non désespéré. En lisant l’exemple pour lundi, il n’y a pas beaucoup de difficultés; d’abord notre saint Fondateur est francophone. Ensuite tes commentaires me semblent faciles à traduire de l’anglais au français et enfin, si nécessaire il y a toujours l’aide, imparfaite mais utile tout de même, d’un logiciel de traduction genre Google Traducteur ou autre…

    D’autre part, nous sommes une grande famille. Qui sait ? La prière et des recherches peuvent donner des fruits ! L’essentiel n’est-il pas qu’Eugène continue à nous parler ?

    Bonne fin de semaine Frank…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *