DENYSE MOSTERT R.I.P.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci, Denyse, pour dix ans de réflexions quotidiennes sur saint Eugène de Mazenod.

Ta foi, ta joie de vivre et ton amitié ont enrichi toutes nos vies. Puisses-tu continuer à nous inspirer de la communauté céleste de la famille mazenodienne !

Avec notre reconnaissance

Frank Santucci OMI et tous les lecteurs d’Eugène de Mazenod nous parle

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à DENYSE MOSTERT R.I.P.

  1. Claude Berthaud dit :

    Nous avons reçu aujourd’hui, du Centre Oblat de Montréal, la triste nouvelle du décès de Denyse Mostert, notre si chère et si gentille Associée laïque du groupe de Trois-Rivières, Province Oblate de Notre-Dame du Cap.

    Je m’associe ici à Frank Santucci pour envoyer, avec tous nos Pères, Frères et Laïques Oblats de notre Province, nos sincères condoléances à sa famille du Québec, à tous ses proches en Wallonie (Belgique) et à toutes les personnes d’ici et d’ailleurs qui lisaient ses commentaires quotidiens dans la rubrique ‘Eugène de Mazenod nous parle’ publiée sur le Web par mon ami Frank.

    Je vous partage ici, en hommage à Denyse, le premier souvenir de la première rencontre que j’ai eue avec elle. Cela vous mettra un petit baume au cœur à propos de notre disparue et cela vous montrera qui était cette fervente d’Eugène de Mazenod.

    C’était en 2014. Je venais d’être accepté comme responsable des Laïcs Associés du Groupe de Montréal. Lors de ma première réunion provinciale au Centre Saint-Pierre à Montréal, elle m’accueillit, avec la vigueur qu’on lui connaît, par la remarque suivante : «C’est pas parce que tu viens d’Aix-en-Provence que tu penses tout savoir du Fondateur. Tu vas tout de suite commencer par lire le dictionnaire des valeurs Oblates.» Et Denise Héon-Duplessis, notre responsable provinciale, de m’envoyer un immense sourire. Je venais d’entrer dans la confrérie des disciples d’Eugène et de Denyse …
    C’est ainsi que je fis mes apprentissages sur le Charisme du Fondateur. Cela me servit bien puisque deux années plus tard, je pris la relève pour la traduction en français des textes que Frank publiait sur le Web. C’était à mon tour de sourire tous les mois, Denyse, en imaginant ce que je pourrais lire dans tes commentaires.
    Que St-Eugène te reçoive avec Marie Immaculée et qu’ils te conduisent ensemble, chère Oblate, à notre Seigneur Jésus-Christ pour tous les services que tu as rendus à tes proches et à tous nos frères Oblats ici-bas.

    Claude Berthaud,
    Laïc Oblat de Marie-Immaculée, Groupe de Montréal

  2. Chantal Bernard-Bret dit :

    Grande tristesse que cette nouvelle.
    Les commentaires et réflexions de cette fidèle complétaient tellement les publications quotidiennes du P. Frank Santucci ! Ses paroles vont terriblement nous manquer.
    Rendons grâce pour tout ce qui nous a été offert par l’intermédiaire de cette grande amie de Saint Eugène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *