LE CLERGÉ DOIT DEMEURER HORS DES PARTIS POUR NE PAS COMPROMETTRE SON MINISTÈRE

Ayant été faussement accusé d’être un activiste dans un parti politique opposé au gouvernement français, Eugène clarifie et met de l’avant sa position.

… Le système que je professe, et que j’inculque aux autres, est que le clergé doit demeurer hors des partis pour ne pas compromettre son ministère.

Lettre à Henri Tempier, le 24 octobre 1833, EO VIII n 469

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

One Response to LE CLERGÉ DOIT DEMEURER HORS DES PARTIS POUR NE PAS COMPROMETTRE SON MINISTÈRE

  1. Denyse Mostert says:

    Eugène commence à comprendre la pagaille que l’intrigue politique avait causée, écrit si justement le P. Frank Santucci.

    Comment en effet accuser Eugène de donner son appui aux « Carlistes », ce parti politique opposé au gouvernement français ? Eugène pourra d’ailleurs présenter en Cour les mots adressés par lui à Henri Tempier concernant la neutralité du clergé. Il lui restera donc à laisser venir les jours avec la paix que l’Esprit répandra dans son cœur.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *