NOTRE VISION FONDATRICE AUJOURD’HUI : LA VISION, POUR « VOIR VRAIMENT ».

Membres de l’Église prophétique, les Oblats doivent être témoins de la justice et de la sainteté de Dieu, tout en reconnaissant leur propre besoin de conversion. Ils annoncent la présence libératrice du Christ et le monde nouveau, né de sa résurrection. Ils entendent et font entendre la clameur des sans-voix, appel au Dieu qui renverse les puissants de leurs trônes et qui élève les humbles (cf. Lc 1, 52)

CC&RR, Constitution 9

Le ministère pour la justice, la paix et l’intégrité de la création fait partie intégrante de l’évangélisation

CC&RR, Règle 9a

Il y a quelques semaines, le Père Kennedy Katongo, directeur du service JPIC (Justice, Paix et Intégrité de la Création) de la Congrégation des Oblats, publiait une réflexion intitulée: « Vers une spiritualité du JPIC : Le charisme Oblat au service des pauvres ». Parce qu’elle rejoint bien nos réflexions sur le charisme fondateur aujourd’hui, j’ai essayé d’en reproduire une partie dans ces méditations. Trois jours plus tard, le Père Kennedy mourrait soudainement d’une crise cardiaque à l’âge de 36 ans. Ces réflexions sont maintenant le testament qu’il nous laisse, nous invitant à poursuivre l’idéal de Saint Eugène, auquel lui et ses collaborateurs du service JPIC se sont consacrés afin de le réaliser aujourd’hui, avec nous.

Le ministère Justice, Paix et Intégrité de la Création (JPIC) est central, il est au cœur de notre mission de Missionnaires Oblats de Marie Immaculée.

…Le ministère JPIC commence donc par la vision, pour « voir vraiment » – pour avoir un regard sincère et profond – pour adopter une position contemplative et une lecture prophétique, pour être capable de discerner à la lumière des valeurs de l’Evangile ce qui se passe aujourd’hui dans notre monde – notre maison commune. Le ministère JPIC nous aide à analyser la situation actuelle dans une perspective contemplative, pour appréhender plus en profondeur les structures qui engendrent pauvreté, destruction de l’environnement, conflit et violence, et comment nous pourrions rendre plus pleinement visibles et opérationnelles les valeurs du Royaume. C’est la réalité et le monde dans lequel, comme Oblats, nous vivons et servons les gens.

Kennedy Katongo OMI ( http://www.omiworld.org/upload/allegati/569-info-francais.pdf )

 

« Ce dont on a désespérément besoin aujourd’hui, c’est d’une vision prophétique. Les universitaires peuvent interpréter le passé ; il faut des prophètes pour interpréter le présent. »  Aiden Wilson Tozer

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

One Response to NOTRE VISION FONDATRICE AUJOURD’HUI : LA VISION, POUR « VOIR VRAIMENT ».

  1. Denyse Mostert says:

    Le ministère JPIC qui me rappelle la formule « Voir, juger, agir », nous permet d’habiter vraiment notre monde, d’en saisir les habitudes nocives et de faire alors ce qui est en notre pouvoir pour que chaque être humain ait sa chance de vivre dans l’environnement propre et juste auquel il a foncièrement droit.

    Nombreux sont les organismes et les personnes travaillant dans ce but. La plupart viennent se heurter à la barrière du pouvoir, de l’argent au profit des hiérarchies dominantes.!

    On s’entend à pousser les grands cris devant les annonces de violences, de rapts, de séquestrations arbitraires un peu partout dans la monde. Tant de situations malheureuses sur lesquelles les négociations n’ont aucune prise ! Tant d’innocents victimes des guerres destructrices ! Oui, nous sommes loin de la Justice, de la Paix et d’une intégration harmonieuse de la Création ! David contre Goliath, pourrait-on dire… Pourtant, c’est David qui l’a emporté sur le géant des Philistins !

    Le défit est disproportionné, il peut même paraître sans solution. Il est d’ailleurs probable que nous ne verrons pas l’harmonie JPIC se réaliser de notre vivant. Important cependant de ne pas oublier que, pour chacun de nous, existe le petit geste quotidien à accomplir. si dérisoire semble-t-il. Il peut s’appeler attention aux autres et exemples convaincants comme recyclage domestique, soin de notre environnement, attention aux efforts qui se font tout autour de nous et à plus grande échelle.

    Il signifie aussi foi en Jésus qui a promis de récompenser « le verre d’eau donné à l’un de ces petits qui sont les siens ». Le petit geste en son nom peut faire naître confiance en soi et espérance pour demain.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *