LA VISION DE LA FONDATION AUJOURD’HUI: UNE FOI INEBRANLABLE EN  NOTRE MISSION

La Congrégation est tout entière missionnaire.

CC&RR, Constitution 5

Cette simple déclaration est riche en signification! Elle m’a toujours fait penser au fait que lorsque nous  faisons une expérience significative, nous voulons instinctivement en parler aux autres. C’est d’autant plus vrai si l’expérience n’est pas totale à moins de la partager. La mission, c’est comme partager une petite flamme et la voir illuminer et transformer les vies de beaucoup d’autres.

Notre modèle missionnaire, sur la communauté de Jésus et de ses apôtres (Constitution 3), c’est justement cela. Les apôtres ont vécu une expérience particulière avec Jésus – l’expérience de la salvation – et ils ont été envoyés pour partager celle-ci avec d’autres et les inviter à y participer.

Saint Eugène a fait l’expérience de l’amour de Jésus sur la croix – amour qui suave et qui transforme, et il a passé le reste de sa vie à en conduire d’autres à la même expérience. Cette années, nous célébrons les deux cents ans de sa fondation des Oblats, qui consacrent leur vie à faire l’expérience de l’amour du Sauveur et à devenir Ses missionaires. Nous sommes privilégiés d’avoir l’opportunité d’admirer le zèle missionnaire des Oblats er de la Famille Mazenodienne à travaers le monde – et de voir comment cette inébranlable foi en notre mission a changé la vie de tant de personnes. Que chacun de nous rende grâce aujourd’hui !

Edm mission

« Un petit groupe d’esprits déterminés animé par une foi inébranlable dans sa mission peut changer le cours de l’histoire. »   Mahatma Gandhi

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

One Response to LA VISION DE LA FONDATION AUJOURD’HUI: UNE FOI INEBRANLABLE EN  NOTRE MISSION

  1. Denyse Mostert says:

    Qui, parmi ceux qui, comme moi ont grandi imprégnés de la foi des leurs, n’ont pas éprouvé une admiration sans borne pour les missionnaires en soutane noire ou blanche qui faisaient de temps à autre une apparition en paroisse pour nous parler de terres lointaines et du besoin d’ouvriers pour y semer la Parole ?

    Qui n’a pas à l’occasion rêvé devenir un de ces pionniers portant la Croix à bout de bras ? J’y ai pensé. Et puis il y a eu Pierre et le grand amour toujours vivant. Il y a eu nos enfants à qui apprendre un Dieu crédible à travers les hauts et les bas de notre vie. Il y a eu cette fichue société qui s’est mise à évoluer à une vitesse grand V entraînant dans son sillage des façons de vivre qu’on aurait crues immuables…

    « Que reste-t-il de nos amours ? », chantait Charles Trenet. Bien plus que « la vieille photo » de la chanson,il reste le même besoin de bonheur que seul le Christ Sauveur peut nous offrir. Il reste nos vies pour entretenir la flamme.

    «La Congrégation est tout entière missionnaire », disent les Constitutions oblates. Ainsi, Paul déjà écrivait aux Galates : «…vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ. Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme; car tous vous êtes un en Jésus-Christ. » Ne peut-on plagier quelque peu le grand homme et affirmer qu’en Eugène nous voilà tous missionnaires ? Que tous nous sommes appelés à découvrir avec le regard du Christ les immenses besoins de l’humanité afin de combler dans la mesure du possible tant de manques physiques et spirituels…

    C’est de missionnaires agissants que le monde a besoin. Des gens qui mettent la main à une pâte pas souvent disposée à lever. Des hommes et des femmes d’attention, et de patience et de prière. Des gens qui se retrouvent entre eux pour s’entretenir de la mission commune et pourtant différente qui leur est confiée. Supportant les fardeaux les uns des autres et demeurant des ferments d’Espérance.
    Ceci ne me semble pas une conception éthérée du missionnaire de 2016 mais la réalité spirituelle de la Congrégation des Oblats – et Associés – de Marie Immaculée.

Leave a Reply to Denyse Mostert Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *