JE DOIS DEVENIR INVISIBLE

Après s’être rappelé les points importants de ses exercices spirituels, Eugène révise son horaire quotidien.

Pour cela il ne faut point perdre de temps et bien ménager celui que les affaires me laissent.
Je n’y parviendrai jamais si je ne me rends invisible pendant quelques heures de la journée.
Lever à 5 heures ou à 4 heures 1 ,2.
L’oraison finit à 6; de 6 à 10 je devrais être invisible.…

Les heures durant lesquelles il souhaite « devenir invisible » étaient des moments qu’il voulait consacrer à des activités sans les gens, mais pour les gens. Pour son ministère de la prédication et de l’enseignement, il trouvait essentiel d’étudier l’Écriture et la théologie chaque jour. C’est là une pratique à laquelle il demeura fidèle à Aix en tant que prédicateur de mission et enseignant de la congrégation des jeunes, et puis à Marseille comme évêque.

Pareillement, il avait besoin de se réserver un temps spécifique pour écrire et répondre aux lettres:

Alors lire, la S[ain]te Ecriture jusqu’à 7 heures, la théologie jusqu’à 8, répondre ou écrire jusqu’à 10…
Dimanche, tout à la congrégation [de la jeunesse]. S’il y a un moment, lecture de la S[ain]te Ecriture.

Notes de retraite, Août 1817, E.O. XV n.144

Ce contenu a été publié dans NOTES DE RETRAITE, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à JE DOIS DEVENIR INVISIBLE

  1. Denyse Mostert dit :

    ‘Toujours prêt !’ Ça vous dit quelque chose ? Bien sûr, Baden Powel, cet amoureux de la nature et éducateur chevronné… le scoutisme et sa robuste devise… Dans les années 40-50, la plupart d’entre nous étaient fascinés par ce mouvement. En tant que filles, ce statut nous était refusé. Ce qui ne nous empêchait nullement de nous regrouper en ‘Jeannette’ partageant l’ esprit de disponibilité de ces scouts que nous enviions tant.

    Dans cette foulée, ce que j’en ai dévoré des livres de Pierre l’Ermite ! Et comme servait souvent de base à nos échanges féminins les héros par lesquels l’écrivain arrivait si bien à «illustrer l’effort multiforme des catholiques français pour définir sa place au sein de la société, être présent à la culture de masse, bâtir des modalités d’organisation et de mobilisation efficaces, inventer une modernité propre et la faire connaître par une apologétique adaptée» ! (*)

    La mentalité du « toujours prêt » s’est bien ancrée en moi. Sans fausse modestie, je peux dire que cet esprit de service ne m’a jamais quittée… Cependant la venue de mes quatre fils et le travail aux côtés de mon mari m’ont obligée à en adapter les modalités. Une adaptation pour laquelle bien des années ont passé avant que j’en saisisse l’absolue nécessité.

    Aujourd’hui plus que jamais, je reste convaincue de la nécessité pour chacun de se ménager des moments de retrait. Eugène de Mazenod aussi en est convaincu. Il s’agit pour lui de se « rendre [physiquement et régulièrement] invisible » à ses compagnons habituels et à tout visiteur éventuel.

    Bien sûr pour un Fondateur chargé de tant de soucis il ne peut s’agir de rêveries vagues. Ses moments d’« invisibilité », en priorité destinés à asseoir sa vie spirituelle et son apostolat, doivent parfois être traversés de pensées ‘pratico-pratiques » plus ou moins dérangeantes. Ce qui justifie entre autres le commentaire de ce jour qui stipule qu’Eugène se livrait à des « activités sans les gens, mais pour les gens ».

    Ce matin encore, les extraits des Notes de Retraite de 1817, se rapportent sans l’ombre d’un doute à cet activisme qui ne cesse de nous guetter et pourrait bien, s’il n’est jugulé, saper une bonne part de nos énergies.

    Avis aux habitués du « je n’ai pas le temps »… Trouver le moyen d’adapter notre temps en conséquence peut se révéler ardu. Mais le jeu en vaut la chandelle… Tous nous voulons ‘voyager loin’… il nous reste à apprendre ‘à ménager notre monture! (**)

    (*) http://www.editionsducerf.fr/html/fiche/fichelivre.asp?n_liv_cerf=9130
    (**) Jean Racine / Les Plaideurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *