LES MISSIONS PAROISSIALES : LE LIVRE D’HYMNES ET DE PRIÈRES COMME INSTRUMENT POUR RENFORCER LES FRUITS DE LA MISSION

Les Missionnaires de Provence composèrent un livre d’hymnes pour usage durant leurs missions, et comme instrument pour aider les gens après la mission. La première édition fut publiée en 1818, et elle fut révisée et augmentée régulièrement durant les années subséquentes.

La première édition était un ensemble de 286 pages, comprenant des prières, des enseignements doctrinaux et des hymnes en français et en provençal pour usage durant les missions : elle illustrait la créativité des missionnaires et leur habileté à utiliser tous les moyens à leur disposition pour amener les gens au Sauveur par le biais d’une conversion personnelle. Pour ceux et celles qui pouvaient lire, ce livre constituerait un instrument sans prix de croissance religieuse, et pour les illettrés, il comportait des chants faciles à apprendre et des vérités doctrinales étalées d’une façon simple.

Les instructions de faire des visites au Saint Sacrement abondaient de sentiments d’intimité et d’amitié et sont un exemple du contenu de ce livre:

Jésus Christ a choisi nos églises pour en faire sa demeure : son amour intense pour ses enfants ne lui permettait pas de se séparer de nous. Il est réellement présent sur nos autels, prêt à toute heure pour accueillir nos hommages et nos désirs; prêt à combler tous nos besoins; prêt à réparer pour nous auprès de son Père. L’entrée n’en est fermée pour aucun : nous pouvons y avoir accès à quelque moment que nous le désirons, et nous sommes toujours reçus par celui qui y est présent …C’est à moment-là, plus qu’à tout autre, que J.C. s’ entretient, pour ainsi dire, plus familièrement avec ses favoris; qu’il s’entretient intimement avec eux; qu’il leur ouvre son cœur; qu’il répand sur eux les trésors de ses grâces.

Recueil de cantiques français et provençaux a l’usage des missions de Provence,
p. 60-61

Ce contenu a été publié dans ÉCRITS, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à LES MISSIONS PAROISSIALES : LE LIVRE D’HYMNES ET DE PRIÈRES COMME INSTRUMENT POUR RENFORCER LES FRUITS DE LA MISSION

  1. Denyse Mostert dit :

    En 1818, le * livre d’hymnes et de prières » n’était probablement pas chose courante! Encore une fois on peut s’émerveiller des réflexions constructives des Missionnaires de Provence et du résultat bien concret auquel elles aboutissent. Ils le savent : «chanter, c’est prier deux fois ». Et quand le livret d’hymnes comporte aussi instructions et prières, il devient un sérieux moyen de se souvenir.

    Si j’en juge par le minuscule livre de prières aux pages tout écornées de mon arrière-grand-mère, les recueils des missions ont dû contribuer grandement à soutenir la ferveur de ceux qui en faisaient l’usage.

    Tout comme cet « Hosannah » de mon enfance aux cantiques revenant si souvent à l’église qu’ils devenaient en quelque sorte les compagnons de ces autres moments du quotidien où on a le goût de fredonner. Personnellement, ils me touchaient comme une prière, même et surtout s’ils s’imposaient à moi dans des moments tout à fait inattendus.

    À l’adolescence, nous recevions l’incomparable « Missel » doré sur tranche de la communion solennelle. Nous pouvions alors y suivre le déroulement de l’année liturgique. Et surtout, ô merveille, la traduction française faisant face au latin officiel semblait nous inviter à pénétrer davantage dans la religion et son mystère.

    Aujourd’hui le « Prions en Église » nous fait communier à cette Parole de Dieu qui vient nous rejoindre là où nous sommes. Compagne discrète, elle accomplit en nous, et bien souvent à notre insu, des fruits que nous découvrons par après.

    Cette ‘petite histoire du livre de prière’, j’ai pris plaisir à l’évoquer parce qu’elle est partie intrinsèque d’un passé religieux demeuré très vif dans mon souvenir et surtout symbole de la présence fidèle de Dieu, à travers les temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *