DIEU M’EST TÉMOIN COMBIEN JE VOUS POURSUIS TOUS DE MON AFFECTION DANS LA TENDRESSE DU CHRIST

Eugène, comme Saint Paul, est le père de la famille missionnaire oblate, il exprime son affection pour la communauté qui part pour le Canada.

Quant à moi, je rends grâce à mon Dieu chaque fois que je pense à vous, dans toutes mes prières, le suppliant avec joie pour vous tous par rapport à votre communion dans l’Évangile; confiant aussi en cela, que celui qui a commencé en vous une bonne œuvre, la conduira à son accomplissement, jusqu’au jour du Christ Jésus, comme il est juste pour moi de penser ainsi pour vous que je porte dans mon cœur. Dieu en effet m’est témoin combien je vous poursuis tous de mon affection dans la tendresse du Christ; et je demande que votre charité abonde de plus en plus en science et en tout sentiment par Jésus-Christ, à la gloire et à la louange de Dieu.

L’évêque Berteaud de Tulle serait sorti d’un entretien avec Eugène et se serait exclamé : « Messieurs, j’ai rencontré Paul !  »

Que ces mots soient factuels ou non, ils illustrent bien l’esprit avec lequel Eugène comprenait les missions étrangères de ses Oblats.

Entreprenez donc votre voyage d’un cœur allègre et de bon gré. Que Dieu lui-même notre Père et Notre Seigneur Jésus-Christ dirigent vos pas. Que soit sur vous la bienveillante protection de la Très Sainte Vierge Marie conçue sans tache et la garde attentive du saint Ange de Dieu.

Donné à Marseille, sous notre seing et sceau et la signature du Secrétaire de la Congrégation, en l’an du Seigneur mil huit cent quarante et un, le vingt-neuvième jour de septembre.

Lettre d’obédience aux premiers missionnaires oblats au Canada, 29 septembre 1841, EO I n 8

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à DIEU M’EST TÉMOIN COMBIEN JE VOUS POURSUIS TOUS DE MON AFFECTION DANS LA TENDRESSE DU CHRIST

  1. Claude Berthaud dit :

    «Dieu en effet m’est témoin combien je vous poursuis tous de mon affection dans la tendresse du Christ.»
    Eugène

    Je vais faire comme Frank, qui plagie, à petit pas, Armstrong, je vais plagier un homme célèbre pour ajouter une autre devise à St-Eugène:

    TOTUS TUUS ! (Un indice: «N’ayez pas peur!»)

    Cela donne vraiment l’entier dévouement de notre fondateur pour ses prêtres dirigés par le Père J.B. Honorat.

    «Que soit sur vous la bienveillante protection de la Très Sainte Vierge Marie.»
    Eugène.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.