C’EST POURQUOI IL EST TRÈS IMPORTANT D’AMENER TOUT LE MONDE À TÉMOIGNER DE SA FIDÉLITÉ

Rappelant au père Guigues l’importance de certaines cérémonies dans les missions paroissiales, Eugène écrit sur à la dramatique des gestes qui conduisent au renouvellement des promesses du baptême, à la promesse d’obéir et de vivre selon les dix commandements.

Le renouvellement des promesses du baptême est de rigueur. Il faut donner une grande pompe à cette cérémonie. Nos usages sont d’exposer solennellement le saint-sacrement dans cette circonstance.

La nouvelle promulgation de la loi chez un peuple qui avait, en quelque sorte, renoncé aux divins préceptes et qui veut se replacer sous l’aimable joug du Seigneur doit être faite de façon à laisser de profondes impressions.

Le peuple se devait de participer activement à ces processions.

C’est pourquoi il est très important d’amener tout le monde à protester de sa fidélité, à haute voix, sous l’interpellation du missionnaire, répétant en chaire, avec le peuple, chaque commandement promulgué de l’autel par l’officiant à voix sonore et intelligible, puis le commentant. Cependant, si par quelque circonstance que je regarderais comme déplorable, l’on craignait de n’être pas en mesure pour entraîner le peuple à cette manifestation, on pourrait, à la rigueur, se contenter de faire répéter le commandement par le missionnaire en chaire, au nom du peuple.

Lettre à Bruno Guigues, le 5 novembre 1877, EO IX n 652

Voir:   http://www.eugenedemazenod.net/fra/?p=557

“Je prends aujourd’hui le ciel et la terre à témoins : je vous offre le choix entre la vie et la mort, entre la bénédiction et la malédiction.

Choisissez donc la vie, afin que vous viviez, vous et vos descendants.  Choisissez d’aimer l’Eternel votre Dieu, de lui obéir et de lui rester attachés, car c’est lui qui vous fait vivre et qui pourra vous accorder de passer de nombreux jours dans le pays que l’Eternel a promis par serment de donner à vos ancêtres Abraham, Isaac et Jacob.”

(Deutéronome 30:19-20)

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à C’EST POURQUOI IL EST TRÈS IMPORTANT D’AMENER TOUT LE MONDE À TÉMOIGNER DE SA FIDÉLITÉ

  1. Denyse Mostert dit :

    TÉMOIGNER DE SA FIDÉLITÉ…
    Lettre à Bruno Guigues, le 5 novembre 1877

    Le renouvellement des engagements des chrétiens était – et demeure le nerf de la vie spirituelle. Un sujet qu’Eugène de Mazenod tient à expliquer particulièrement en fin de mission dans les paroisses. « Le renouvellement des promesses du baptême est de rigueur, écrit-il, Il faut donner une grande pompe à cette cérémonie. »

    J’ai connu et aimé cette célébration solennelle du Saint Sacrement devant lequel il m’était si facile de me recueillir. Dans ma paroisse le renouvellement des vœux de notre Baptême trouvait sa place dans le rituel du Sacrement de Confirmation. Avec le rassemblement de plusieurs paroisses, nous évoquions très bien ce peuple biblique « qui (voulait) se replacer sous l’aimable joug du Seigneur ».

    Au Père Bruno Guigues, Eugène signifie l’importance « d’amener tout le monde à protester de sa fidélité, à haute voix, sous l’interpellation du missionnaire, répétant en chaire, avec le peuple, chaque commandement promulgué de l’autel par l’officiant à voix sonore et intelligible, puis le commentant. » Personne ne se trouvait pris en défaut, on pouvait « à la rigueur se contenter de faire répéter le commandement par le missionnaire en chaire, au nom du peuple… »

    Il est probable que ceci ait été présenté dans nos églises avec moins de concision. Me souvenant de la Confirmation de ma jeunesse, je constate que les fruits n’en étaient cependant pas absents et qu’ils allaient imprégner l’esprit de ceux qui le recevaient avec FOI et RESPECT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *