OUVREZ LE LIVRE DE NOS RÈGLES POUR QUE CHACUN Y PUISE SES INSPIRATIONS

Le Père Guigues se voit remettre la responsabilité de garder présente dans chacun des membres de la communauté la vocation qui est celle de l’esprit et la lettre venant de Dieu, tel qu’exprimée dans les Règles.

La reconnaissance que nous devons à Dieu pour ce prodige ne peut autrement se manifester que par la ferme résolution de marcher toujours en sa présence selon notre vocation, dans la pratique exacte de nos Règles. Cette responsabilité pèse sur vous, très cher P. Guigues, que j’ai nommé supérieur de cette nouvelle maison et sur lequel je me décharge avec confiance d’une grande partie de ma sollicitude. Ouvrez le livre de nos Règles pour que chacun y puise ses inspirations et la connaissance de la conduite qu’il doit tenir. Rejetez tous les conseils de la prudence humaine. Il n’y a de vraie sagesse que dans l’accomplissement de ses devoirs, et les devoirs sont fixés et sanctionnés par l’autorité infaillible qui nous les a imposés. Redoutez de laisser introduire le moindre abus, Dieu vous en demanderait compte, car c’est vous qui bâtissez les fondements de la nouvelle communauté, et il faut qu’elle répande au loin la bonne odeur de Jésus-Christ.

Lettre à Bruno Guigues, le 3 septembre 1834, EO VIII n 485

Pourquoi donc faire tout cela? Pour permettre à l’essence de Jésus de remplir le monde. L’image qui me vient à l’esprit est celle de l’encens et de ses effluves qui se répandent partout. Telle est la vocation de la mission Mazenodienne: répandre et révéler la beauté de la présence de notre Sauveur auprès de tous les êtres.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

One Response to OUVREZ LE LIVRE DE NOS RÈGLES POUR QUE CHACUN Y PUISE SES INSPIRATIONS

  1. Denyse Mostert says:

    Dans la lettre du 03 septembre 1834 au P. Bruno Guigues Eugène demande de lire attentivement les Règles de la Congrégation aux Oblats de Notre-Dame-de-l’Osier. Bien imprégné de leur esprit, le nouveau supérieur rappellera qu’il s’agit là d’un sentiment de reconnaissance envers Dieu et qu’il se réalisera « par la ferme résolution de marcher toujours en sa présence… »

    Voici le message que Bruno Guigues sera chargé de transmettre aux Oblats de l’Osier ! Le message ne pourra être plus clair ! Ils auront tous à remercier le Seigneur pour ce prodige d’une nouvelle Maison cependant…

    … Cependant, la suite se révèlera moins facile : « La reconnaissance que nous devons à Dieu, , écrit encore Eugène, ce prodige ne peut autrement se manifester que par la ferme résolution de marcher toujours en sa présence selon notre vocation, dans la pratique exacte et l’esprit de ce de nos Règles ».

    En fait, c’est toute leur vie qui est mise en cause. Peut-être certains auront-ils de la difficulté à retrouver la joie de leur ordination… Restera toujours le souvenir d’avoir suivi jusqu’à ce jour les vœux de leur ordination. Revenant à l’Évangile, ils pourront aussi constater que Jésus est bien le Seigneur présent avec eux jusqu’à la fin des temps.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *