LA SPIRITUALITÉ : FAIRE DU RÊVE DE DIEU, UNE RÉALITÉ

Réfléchissant à son passé à Venise, Eugène dévouvrit la main de Dieu orientant la direction de sa vie à travers les autres:

Pourrai-je jamais remercier assez Dieu infiniment bon de m’avoir procuré un tel secours précisément à l’âge le plus scabreux de la vie, époque décisive pour moi, où furent jetés par un homme de Dieu, dans mon âme préparée par sa main habile et la grâce de l’Esprit Saint dont il était l’instrument, les fondements de religion et de piété sur lesquels la miséricorde de Dieu a construit l’édifice de ma vie spirituelle?

La méthode utilisée par Don Bartolo était simple: promouvoir un environnement d’amour.

A partir de cette époque, tous les jours pendant près de quatre ans, je me rendais après la messe auprès de ces maîtres bénévoles qui me faisaient travailler jusqu’à midi. Après le dîner, D. Bartolo, dont la santé exigeait de grands ménagements, venait me prendre chez moi pour faire une promenade, qui avait pour but la visite de quelque église où nous nous arrêtions pour prier. En rentrant, je me remettais au travail, qui durait jusqu’au soir. Quelques prêtres se réunissaient à cette heure-là pour réciter l’office en commun. On descendait ensuite dans le salon, où quelques amis de la famille se livraient à une honnête récréation. On prenait le café et l’on se retirait, excepté moi, qui faisais déjà en quelque sorte partie de la famille, et qui restais pour souper avec elle, et pour dire le chapelet et faire la prière selon le saint usage de ce pays,.

Journal de l’exil en Italie, EO XVI

Ce fut dans cette communauté de famille aimante que le jeune adolescent grandit et se développa. Peu après, dans les années qui suivirent, le Père Eugène employa la même méthode : fournir une communauté d’amour comme environnement pour la croissance des membres de sa Congrégation de Jeunes à Aix. Plus tard, ce fut l’esprit qu’il désirait pour les communautés oblates.

Réfléchissant à l’expérience du jeune Eugène, je suis conduit à réfléchir sur certains événements , endroits et personnes qui ont contribué à mon développement. Qui et quoi m’aidèrent à découvrir un rêve et à en faire une réalité?

FRENCH

“Vous pouvez projeter et créer, et bâtir la plus merveilleuse place dans le monde. Mais il faut des gens pour que le rêve devienne réalité.”    Walt Disney

Ce contenu a été publié dans JOURNAL, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à LA SPIRITUALITÉ : FAIRE DU RÊVE DE DIEU, UNE RÉALITÉ

  1. Denyse Mostert dit :

    “Vous pouvez projeter et créer, et bâtir la plus merveilleuse place dans le monde. Mais il faut des gens pour que le rêve devienne réalité.” Très logiques ces mots de Walt Disney. Dans toute réalisation, il y a le concepteur porté par le feu de l’action et le bénéficiaire ébloui par des découvertes qu’il va désirer voir, revoir et approfondir encore.

    Pour Eugène, il y a eu don Bartolo dont l’Évêque de Marseille écrira bien plus tard : « «C’est ce prêtre don Bartolo …mort ensuite en odeur de sainteté, qui m’a instruit dans la religion et inspiré les sentiments de piété qui ont préservé ma jeunesse des écarts sur lesquels tant d’autres ont eu à gémir, faute d’avoir rencontré les mêmes secours.» (*) Et bien entendu le jeune garçon qui, en plus de la chaleur d’une famille, va trouver un guide qui console, qui soutient et qui fait monter dans la voie difficile de la perfection chrétienne.

    Dans cette rencontre, il y a, comme dans l’icône de Roublev, la confiance et l’attention qui va de l’un à l’autre. Et le temps qui viendra corroborer la pérennité de la relation.

    «Qui et quoi m’aidèrent à découvrir un rêve et à en faire une réalité? »demande Frank. Comme plus d’une jeune fille de mon époque, je me voyais très bien ‘prendre le voile’. Il a fallu rien moins que les paroles pleines de sagesse de mon bon curé Clesse et les yeux tellement bleus de Pierre pour me montrer qu’une destinée différente mais au potentiel aussi riche m’était destinée.

    (*) http://www.omiworld.org/dictionary.asp?v=6&vol=1&let=Z&ID=515

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *