APPROBATION PAPALE: RECONNAÎTRE NOTRE SUPÉRIEUR GÉNÉRAL COMME NOTRE FORCE SPÉCIALE ET NOTRE PILIER

PAPE LÉON XII
POUR LA MÉMOIRE FUTURE DE CETTE CAUSE 
Finalement, comme l’exercice de l’autorité suprême dans cette Congrégation a servi à lui donner force et appui et comme aussi depuis les premiers débuts et en conformité avec ses Règles, ce même Charles Joseph Eugène de Mazenod en a été chargé, Nous, en vertu de ses mérites personnels et avec l’octroi de Notre propre approbation, le maintenons comme son Supérieur Général.
Ces choses que Nous décrétons et sanctionnons, c’est Notre volonté que cette Lettre soit, maintenant et dans le futur, ferme, valide et efficace, qu’elle produise et obtienne ses effets pléniers et entiers, et qu’elle porte le plus grand bénéfice en toute chose et partout , maintenant et dans le futur, pour tous ceux à qui elle est adressée. 
…Donnée à Rome, à St-Pierre, sous l’anneau du pêcheur, le vingt-et-unième jour de mars 1826, dans la troisième année de Notre Pontificat.
Pape LÉON XII

Lettre Apostolique d’Approbation, le 21 Mars 1826, Missions O.M.I., n° 280 (1952), pp. 118, 138.

Le Supérieur général est le lien vivant de l’unité dans la Congrégation. Par l’exemple de sa vie, par son zèle apostolique et son affection pour tous, il stimulera la vie de foi et de charité des communautés afin qu’elles répondent plus généreusement aux besoins de l’Église.

En tant que successeur de saint Eugène de Mazenod, le Supérieur général verra à maintenir toujours vivant le zèle missionnaire au coeur de notre charisme, encourageant l’ouverture de nouveaux chantiers au service de l’évangélisation.

CC&RR, Constitution 133

 

“Si vos actions inspirent les autres à rêver davantage, à apprendre plus, à  faire plus et à devenir plus, vous êtes un chef. un leader.”   John Quincy Adams

Ce contenu a été publié dans ÉCRITS, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à APPROBATION PAPALE: RECONNAÎTRE NOTRE SUPÉRIEUR GÉNÉRAL COMME NOTRE FORCE SPÉCIALE ET NOTRE PILIER

  1. Denyse Mostert dit :

    Lettre Apostolique d’Approbation, le 21 Mars 1826, Missions O.M.I.

    Effectivement, c’est bien à l’initiative d’Eugène de Mazenod que, le 25 janvier 1816, est née la Société des Missionnaires de Provence. Il est également exact que le Fondateur s’est depuis dévoué corps et âme pour lui insuffler « force et appui ». Nous savons son attachement aux CC&RR et combien elles pouvaient garantir « l’esprit de famille » indispensable à la communauté.

    Et le voici maintenant consacré par Léon XII comme étant « le lien vivant de l’unité dans la Congrégation »! Rien de plus logique que de le voir reconduit dans ses fonctions de Supérieur général ! Eugène de Mazenod y est bien dans son élément. «Par l’exemple de sa vie, par son zèle apostolique et son affection pour tous, il stimulera la vie de foi et de charité des communautés afin qu’elles répondent plus généreusement aux besoins de l’Église. » (CC&RR). Et encore, « c’est par son affection pour tous qu’il stimulera la foi et la charité chez ses frères. »

    Que demander de plus pour un père au cœur grand comme le monde ? Pour un religieux qui ne permet pas aux règlements d’emprisonner sa grande sensibilité? Le Fondateur n’a jamais réfréné les élans de son cœur. C’est cet enfant qui « aimait passionnément mais voulait être aimé en retour »… On sait les tourments que lui ont causés les agissements de certains membres du clergé, on se souvient de l’amour profond qui le liait à sa propre famille et combien il a souffert de la mort d’une nièce décédée en bas âge…

    « La charité, le zèle pour les âmes… » Les dernières paroles d’Eugène sont l’éclatant témoignage de sa réponse fidèle aux vœux de Léon XII.

    Qu’il est bon de reconnaître en notre Fondateur un Supérieur général ayant conservé toutes ses qualités humaines et, plus tard un évêque à qui l’esprit des CC&RR et son grand amour pour les pauvres auront évité de se tenir engoncé entre la mitre et la crosse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *