UN MILLIER D’ARTICLES VISANT À SAISIR L’ESPRIT DE SAINT EUGÈNE QUI ANIME NOTRE FAMILLE MAZENODIENNE DANS 66 PAYS

Voilà le millième article de
« Eugène de Mazenod nous parle »!

Ce qui a débuté comme une simple réflexion privée et quotidienne s’est désormais développé en un blog quotidien en Anglais, en Français et en Espagnol, rejoignant 369 lecteurs qui le reçoivent chaque jour par courriel et une moyenne de 120 visites de chaque jour sur l’Internet.

Et ainsi, c’est avec un sentiment de profonde gratitude que j’écris ceci, la millième réflexion quotidienne! Merci à chacun d’entre vous pour votre intérêt à rendre valable une telle aventure. Merci à l’Administration Générale Oblate de Rome, qui se charge des coûts impliqués.

L’inspiration et le moteur derrière ces réflexions surgissent d’une lettre de 1822 qu’Eugène écrivait à son premier compagnon et confident, Henri Tempier :

«Mon premier compagnon, vous avez dès le premier jour de notre union saisi l’esprit qui devait nous animer et que nous devions communiquer aux autres; vous ne vous êtes pas détourné un seul instant de la voie que nous avions résolu de suivre; tout le monde le sait dans la Société, et l’on compte sur vous comme sur moi.»

 Lettre à Henri Tempier, 15 août 1822, O.W. VI n.86

 Chacune des réflexions précédentes est une tentative d’approfondir notre compréhension de l’esprit d’Eugène et l’inspiration qu’elle détient pour nous, comme membres de la famille Mazenodienne autour du monde – laïcs, religieux et prêtres – chacun de nous en tant que missionnaires inspirés par le charisme de Saint Eugène de Mazenod.

Ma seule tristesse a été de ne pas avoir plus de réactions dans la section « commentaires » de notre site internet lui-même http://www.eugenedemazenod.net.fr/ .

“Les communications du père de famille avec ses nombreux enfants… c’est là une des plus douées occupations de ma vie” 

Eugène de Mazenod, 2 février 1857, lettre circulaire no.2 EO XII, pages 209-222

Ce contenu a été publié dans LETTRES. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à UN MILLIER D’ARTICLES VISANT À SAISIR L’ESPRIT DE SAINT EUGÈNE QUI ANIME NOTRE FAMILLE MAZENODIENNE DANS 66 PAYS

  1. Denyse Mostert dit :

    « 2000 ans plus tard, de quoi avons-nous l’air à la suite de Jésus? » C’est la question-thème d’un ressourcement que va animer, dans quelques jours le P. Paul Arsenault. Deux points de son programme me touchent particulièrement. « Rester brancher, ramer à contrecourant », propose-t-il.

    « Mon premier compagnon, écrit Eugène de Mazenod à Henri Tempier, vous avez dès le premier jour de notre union saisi l’esprit qui devait nous animer ». Rester branchés sur l’Esprit de Jésus Christ et sur l’esprit de famille de la communauté ! Voilà le désir du Fondateur pour ses fils. Voilà aussi le programme de vie pour les Associés aux Oblats de Marie Immaculée ?

    Merci à Frank Santucci. Ses réflexions quotidiennes sont une voie royale pour découvrir l’être exceptionnel qu’est Eugène de Mazenod. Un homme hors mesure, au tempérament bouillant, à la foi inébranlable… Un Fondateur qui a vu la petite Société des débuts essaimer aux quatre coins du monde… Un saint à qui nous pouvons demander ses prières pour nous aider à vivre une persévérance plus que jamais nécessaire.

  2. Chantal Bernard-Bret dit :

    Déjà 1000 articles !
    Quelle aventure que celle commencée par Frank !Quel travail aussi !
    Un grand merci au maître d’oeuvre.
    J’ai suivi, comme un feuilleton, distillé à petites doses, le périple d’Eugène à Rome. J’ai bien compris combien cette reconnaissance par le Pape était essentielle pour le Fondateur des Oblats. Un bel exemple de volonté, de ténacité et de foi pour nous tous.
    Promis, j’essaierai de m’exprimer sur les prochains articles…Courage pour poursuivre cette belle tâche.Merci, Frank.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *