Archives de l’auteur : franksantucci

JE RECONNAIS MON IMPUISSANCE À CRÉER ET JE RESTE EN PAIX.

En 1842-1843, les dix scolastiques qui étaient étudiants en théologie et qui vivaient jusqu’alors au Séminaire de Marseille, furent envoyés à N.-D. de L’Osier. Le père Guigues, supérieur de la communauté, était très mécontent car il avait besoin de plus … Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

SI NOUS FAISONS LA VOLONTÉ DE DIEU, NOUS RÉUSSIRONS CONTRE LES ATTENTES DES GENS ET MALGRÉ ELLES.

La confiance d’Eugène en Dieu malgré l’opposition : Vous avez raison de vous résigner à ce que Dieu décidera de nous. Il ne nous demandera jamais au-delà de ce que nous pouvons faire. Les hommes sont plus exigeants que Dieu, … Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

UNE RICHE IMAGINATION QUI EMBELLISSAIT TOUT ET FAISAIT APPARAÎTRE CHAQUE PROJET SOUS SON CÔTÉ LE PLUS BRILLANT

Le père Daly était un optimiste dont le sens du jugement devait conduire les Oblats à quelques ennuis par la suite. Il a cependant encouragé les Oblats à s’investir dans cette partie du monde et à commencer une province missionnaire … Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

JE TIENS À VOUS FÉLICITER POUR VOTRE CONQUÊTE.

À son arrivée à Dublin, le 8 août, le père Aubert est reçu cordialement par l’archevêque et le maire de la ville, Daniel O’Connell. Ce dernier se montre intéressé par l’esprit des Oblats et promet de protéger une fondation oblate. … Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

LES DÉBUTS DE LA PROVINCE ANGLO-IRLANDAISE

Dans les articles récents, nous nous sommes concentrés sur la mission canadienne, mais l’élan missionnaire se manifestait simultanément en Angleterre et en Irlande. (Voir les articles suivants à partir de http://www.eugenedemazenod.net/fra/?p=3923). Le père Yvon Beaudoin nous donne les détails : … Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

ILS NE VEULENT PAS COMPRENDRE À QUEL POINT JE SUIS UN PÈRE.

En tant que Supérieur général, Eugène a dû faire face aux faiblesses et aux manies de ses Oblats. Il s’est toujours considéré comme leur père et était blessé quand ils ne le réalisaient pas. Lettre du p. Bermond. Ma lettre … Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

IL EST OBLIGÉ, SOUS PEINE DE PÉCHÉ, DE NE PAS TUER SA MÈRE.

Lorsqu’Eugène écrit dans son journal à la fin de la journée, il consigne non seulement les événements, mais aussi ses réactions personnelles. Le journal révèle un sens de l’humour ironique dans la façon dont il s’exprime en privé. Le journal … Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

DETRESSES ET BENEDICTIONS AU CANADA

Le père Casimir Aubert était un Oblat respecté par Eugène et une personne avec qui il partageait beaucoup de ses pensées les plus intimes. Eugène s’est confié à lui : J’éprouve les plus grands chagrins de la part de nos … Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

DES HOMMES SI IMPARFAITS QUI ONT TROMPÉ MES ESPOIRS

Nous avons vu les idéaux optimistes et nobles et les rêves d’Eugène et des missionnaires à propos du premier groupe d’Oblats envoyé au Canada. Maintenant, un an plus tard, les fissures ont commencé à apparaître. Il est normal, dans toute … Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

SI VOUS AVEZ ÉCHOUÉ DANS UNE ÉPREUVE AUSSI FAIBLE QUE CELLE-CI, QUE FEREZ-VOUS AU MILIEU DES OBSTACLES D’UNE MISSION DIFFICILE ?

Le père Bermond avait supplié Eugène d’être envoyé au Canada comme l’un des missionnaires pionniers, mais Eugène avait des raisons d’hésiter et ne l’a donc pas inclus. Dans l’article précédent, nous avons vu comment Bermond avait résisté à l’idée de … Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire