Archives par mot-clé : maladie

LA CONSOLATION DE MOURIR DANS LES BRAS DE LEURS FRÈRES EST CERTAINEMENT QUELQUE CHOSE POUR UN BON RELIGIEUX QUI CONNAÎT LA VALEUR DE L’AIDE SURNATURELLE

Tout en entrevoyant l’ordination de Victor Arnoux, Eugène reçut la nouvelle que ce jeune homme était devenu sérieusement malade. Je te parlerai d’abord de ce qui m’affecte davantage, c’est l’état de notre saint f. Arnoux . Je ne puis pas … Continuer la lecture

Publié dans LETTRES | Marqué avec , , | Un commentaire

DONNEZ-LUI PLUS DE SOINS QUE CE QU’IL POURRAIT AVOIR DANS SA MAISON PATERNELLE, DÛT-ON VENDRE LINGES ET CALICES

Écrivant au Père Courtès, supérieur de la communauté d’Aix, au sujet du transfert de Jacques Marcou mourant  de la communauté de Nîmes à la communauté d’Aix, il exprimait son inquiétude paternelle. Mais combien le bonheur que je me promets en … Continuer la lecture

Publié dans LETTRES | Marqué avec , , | Un commentaire

MÊME SI NOUS AVONS À TOUT VENDRE JUSQU’À NOS SOULIERS, NE MÉNAGEONS RIEN POUR NOUS OCCUPER DE LUI

En arrivant à Turin, Eugène trouva un courrier venant de Marseille, concernant des nouvelles au sujet de la maladie grave de Jacques Marcou. Ce dernier avait été un des premiers membres de la congrégation des jeunes créée par Eugène à … Continuer la lecture

Publié dans LETTRES | Marqué avec , | Un commentaire

LE COURAGE N’EST PAS L’ABSENCE DE PEUR, MAIS LE TRIOMPHE SUR ELLE

En poursuivant la narration du Journal d’Eugène durant ses jours d’études à Turin, nous lisons : Dans l’intervalle de sa première communion à sa confirmation, c’est-à-dire du Jeudi Saint à la Trinité de l’année 1792 , Eugène donna une nouvelle … Continuer la lecture

Publié dans JOURNAL | Marqué avec , | Un commentaire

DIEU NE VEUT PAS LA LIE DE NOTRE ÉPUISEMENT

Le souci d’Eugène pour ses Oblats était entier – il incluait tous les aspects de leurs vies. Il les voulait tout entiers pour Dieu, de grands saints, des membres dévoués à leur communauté et des missionnaires zélés prêts à donner … Continuer la lecture

Publié dans LETTRES | Marqué avec , , , | Un commentaire

AVOIR À ACCEPTER UN CORPS AVEC SON PROPRE VOULOIR

Comme on a vu dans les chapitres précédents, le dynamisme d’Eugène et son zèle généreux l’avaient mené à des périodes d’épuisement et de maladie. Son journal témoigne à quel point sa mauvaise santé avait été maîtresse en ce qui avait … Continuer la lecture

Publié dans LETTRES | Marqué avec | Un commentaire

LES LIMITES : TRANSFORMER LES CITRONS EN CITRONNADE

La maladie et la perte de voix a rendu Eugène incapable de participer pleinement à la mission de Barjols et il n’eut plus d’autre choix que d’accepter et de tirer le meilleur parti de la situation : Il faut prendre … Continuer la lecture

Publié dans LETTRES | Marqué avec , , | Un commentaire

LA FRUSTRATION DE FAIRE FACE AUX LIMITES

Par tempérament, Eugène était un leader talentueux qui était habitué à être impliqué en toutes sortes de choses – aujourd’hui, on pourrait utiliser, pour décrire cela, l’expression « tendre vers la microgestion ». Arrivé à Barjols, rempli d’enthousiasme, prêt à … Continuer la lecture

Publié dans LETTRES | Marqué avec , , , | Un commentaire

TOUJOURS PROCHES DES GENS AUTOUR D’EUX – SURTOUT LES MALADES ET LES MORIBONDS

L’église de la Mission oblate d’Aix ne fut jamais une paroisse. La communauté était jeune, dynamique et elle attirait évidemment bien des gens à son service – à l’église ou dans les divers ministères des Missionnaires dans la ville. Eugène … Continuer la lecture

Publié dans RÈGLE | Marqué avec , , , , | Un commentaire

C’EST À MOI QUE VOUS L’AVEZ FAIT

La Congrégation des Jeunes était centré sur le bien-être de chacun de ses membres. En continuant à développer le concept de la Congrégation, en tant que mère prenant soin de ses enfants, Eugène explique ce que les jeunes personnes ont … Continuer la lecture

Publié dans RÈGLE | Marqué avec , , , , , | Un commentaire