Archives par mot-clé : confiance en Dieu

IL FAUT AGIR COMME SI LA RÉUSSITE DEVAIT DÉPENDRE DE NOTRE ADRESSE, ET METTRE EN DIEU TOUTE NOTRE CONFIANCE COMME SI TOUTES NOS DÉMARCHES NE DEVAIENT RIEN PRODUIRE

Neuf jours après son audience auprès du Pape, il continuait à réfléchir aux bénédictions de Dieu, même si beaucoup de travail restait à faire avant que l’approbation ne soit officielle. Je pense que vous devez être content de mon dernier … Continuer la lecture

Publié dans LETTRES | Marqué avec , | Un commentaire

PRÉOCCUPÉ TOUTE LA JOURNÉE DE CET OBJET, J’ÉTAIS DÉRANGÉ

Le jour suivant, sachant que l’Archiprêtre allait remettre sa recommandation au Pape, Eugène était tendu et inquiet. Préoccupé néanmoins toute la journée de cet objet, je rédigeai une lettre pour M. l’Archiprêtre, pour qu’il insistât à faire valoir les raisons … Continuer la lecture

Publié dans LETTRES | Marqué avec , | Un commentaire

JE ME SUIS ARMÉ AVEC TOUTES LES AIDES NATURELLES ET SURNATURELLES

Le temps approchait pour Eugène de rencontrer le Pape et de lui demander son approbation formelle des Oblats. Il était préoccupé parce qu’il y avait en place une « politique d’ensemble selon laquelle le Pape n’allait pas donner d’approbation à … Continuer la lecture

Publié dans LETTRES | Marqué avec , , | Un commentaire

PRIE COMME SI TOUT DÉPENDAIT DE DIEU – TRAVAILLE COMME SI TOUT DÉPENDAIT DE TOI.

Écrivant à Henri Tempier, de Rome : Le cardinal Secrétaire d’État m’ayant fait dire qu’il me recevrait à neuf heures, je me suis trouvé au coup de cette heure dans son salon, où il n’a pas tardé de me recevoir … Continuer la lecture

Publié dans LETTRES | Marqué avec , | Un commentaire

SURVEILLANT ET PRIANT À MESURE QUE L’ESPOIR S’AMENUISE

Le jour précédant son départ pour Reims était le Dimanche de la Pentecôte, et Eugène écrivit alors à sa mère : Le saint jour de la Pentecôte se présentait trop à propos pour ne pas en profiter pour donner l’Esprit … Continuer la lecture

Publié dans LETTRES | Marqué avec , | Un commentaire

UN HYMNE À L’ESPOIR

En réalisant que les exigences de son travail à Marseille l’avaient conduit à une tiédeur spirituelle, il ne perdit pas espoir. Depuis le jour où Eugène avait été ravi par l’expérience de l’amour de Dieu pour lui, c’est la vertu … Continuer la lecture

Publié dans NOTES DE RETRAITE | Marqué avec , | Un commentaire

NOUS NE POUVONS ÊTRE DÉTRUITS À MOINS D’Y CONSENTIR, ET NOUS NE LE VOUDRONS JAMAIS

Avec M. de Bausset l’arrangement parut d’autant plus heureux que l’archevêque s’était montré plus excessif. Son entrevue avec le P. Courtès, chargé par le Supérieur général de lui fournir des explications, avait duré deux heures et demie, le 22 octobre … Continuer la lecture

Publié dans LETTRES | Marqué avec , , | Un commentaire

AU RESTE, QUOIQUE TRISTEMENT, JE VAIS MON TRAIN, NE METTANT MA CONFIANCE QU’EN DIEU

Luttant pour retrouver la santé, Eugène donne à son ami, Forbin Janson, une idée du nombre de demandes qui lui sont faites. On entrevoit alors sa fatigue et son besoin d’intimité, lorsqu’il se sent seul au milieu d’un trop plein … Continuer la lecture

Publié dans LETTRES | Marqué avec , | Un commentaire