Archives mensuelles : mars 2017

J’APPREND LES CHOSES APRÈS LEURS RÉALISATIONS

Le P. Yenveux, qui a fait la collection de plusieurs lettres du fondateur a commenté celle-ci: « Le R. P. Tempier, n’ayant pas averti à temps le R. P. Supérieur Général de l’époque de la retraite annuelle de la maison … Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Un commentaire

NOTRE AIMABLE SAUVEUR JESUS, N’AVAIT D’AVANCE SANCTIFIE NOS LARMES ET SANCTIONNE NOS DOULEURS EN PLEURANT LA MORT DE LAZARE

Eugène continue, dans son journal, sa réflexion à l’anniversaire de la mort de Nathalie et il exprime son chagrin : Mais nous qui t’aimions si tendrement, nous qui nous promettions des années de bonheur dans les doux épanchements de notre … Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Un commentaire

LA FOI, LA FOI SEULE AVEC L’ESPERANCE DE TE RETROUVER DANS LE SEIN DE DIEU PEUVENT ADOUCIR NOTRE PEINE

Neuf ans plus tard, à l’anniversaire de la mort de sa nièce Nathalie, Eugène réfléchit sur cet événement dans son journal : Douloureux anniversaire! Angélique Nathalie, si je me suis occupé de toi pendant le sacrifice, ce n’a été que … Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Un commentaire

FORTALEZA PARA ACTUAR CON LIBERTAD DE ESPÍRITU Y APARENTE SERENIDAD CUANDO MI ALMA ESTÁ EN TOTAL DESOLACIÓN

  Eugenio sigue compartiendo con Henri Tempier, su confidente, la angustia que vivía al ayudar a su sobrina en su lecho de muerte. Comprenderás que traté lo más posible de inspirar a esa hermosa alma la confianza que debe acompañarla. … Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Un commentaire

AVOIR UNE FORCE PLUS QU’HUMAINE POUR AGIR AVEC LIBERTÉ D’ESPRIT ET UNE APPARENTE INDIFFÉRENCE LORSQUE L’ÂME EST AU COMBLE DE LA DÉSOLATION

Eugène continue de partager avec Tempier, son confident, l’angoisse qui l’étreint lorsqu’il assiste sa nièce sur son lit de mort. Vous sentez que je n’ai rien négligé pour inspirer à cette belle âme les motifs si justes de confiance dont … Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Un commentaire

SON RÔLE D’ANGE CONSOLATEUR

Pendant deux mois, Eugène habita dans la maison de sa soeur, en convalescence. Il joua aussi le ‘rôle d’ange consolateur’ (Rey I p. 478) auprès de sa nièce Nathalie de Boisgelin, âgée de 19 ans, à la veille de mourir. … Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Un commentaire

QUAND FINIRONT MES ANGOISSES ?

Au milieu d’une lettre au Père Jeancard, dans laquelle il discute d’affaires oblates, Eugène a un moment de partage personnel qui révèle le niveau de ses souffrances. Quand finiront mes angoisses? Depuis la Toussaint 1828, je ne compte pas un … Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Un commentaire

IL SE PORTE VOLONTAIRE POUR PRÉPARER, À ROME, DE BONS PRÊTRES POUR L’ÉGLISE

Tandis qu’Eugène écrivait à l’ambassadeur de Sardaigne au Vatican, il profita de cette opportunité pour lui demander de rappeler au Pape un projet qui était cher à son cœur : la formation de bons prêtres dans les séminaires. Depuis la … Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Un commentaire

DEUX SAINTS MISSIONNAIRES QUI SE RESSEMBLENT

Eugène avait une dévotion pour de nombreux saints et il croyait fermement en leur exemple et en leur intercession. La plus grande collection de leurs reliques se trouve dans le Musée de la Postulation à la maison générale, Rome. Un … Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Un commentaire

LA VIE DES SAINTS NOUS INVITE À LES ADMIRER ET À LES IMITER

Eugène de Mazenod parle souvent des saints. Leurs vies l’invitent à les admirer et à les imiter. Pendant sa retraite de mai 1818, par exemple, il se sent attiré par la puissance de leurs exemples : Il faut que je … Continuer la lecture

Publié dans Uncategorized | Un commentaire