Archives mensuelles : novembre 2015

JE NE SUIS PAS ENCORE IMMERGÉ EN DIEU – JE TROUVE TOUJOURS LE MOI OÙ JE NE COMPTE POUR RIEN

Au temps de sa conversion, nous ne trouvons rien de ce thème dans la correspondance d’Eugène. C’est seulement plusieurs années plus tard, quand il était au Séminaire et après son ordination à la prêtrise que nous avons quelques références où … Continuer la lecture

Publié dans LETTRES, NOTES DE RETRAITE | Marqué avec , | Un commentaire

UNE CONVERSION GRADUELLE PARTANT DE SOI-MÊME À UNE CONCENTRATION SUR DIEU

Pendant des mois, j’ai exploré l’itinéraire spirituel du jeune Eugène de Mazenod. À partir de l’âge de 9 ans en exil, nous l’avons vu faire ses premiers pas d’engagement lors de sa première communion et de sa confirmation. Alors à … Continuer la lecture

Publié dans SERMONS | Marqué avec , | Un commentaire

UNE VIE QUI SE MEUT EN TOUTE ÉVIDENCE VERS QUELQUE CHOSE

Dans son rôle de directeur de la charité en prison, Eugène devint bien connu de l’Archevêque d’Aix qui le traita comme son fils. Rey nous dit comment Eugène devint un participant régulier de la prière et du chant de l’Office … Continuer la lecture

Publié dans ÉCRITS | Marqué avec , , | Un commentaire

L’EXPÉRIENCE DE LA PRISON TIRE À SA FIN

Comme membre des bénévoles envers les prisonniers, Eugène avait un certain succès dans la plupart de ses entreprises. Leflon décrit son éventuelle faillite en n’obtenant pas que le vieux pain rassis ne leur soit plus délivré. Sa réaction était une … Continuer la lecture

Publié dans ÉCRITS | Marqué avec | Un commentaire

TACTIQUES DE LA SOUPE

Quand c’était le tour d’Eugène  d’être le directeur de la charité de la prison durant la semaine  (“Semainier”), il alla jusqu’au bout pour forcer les prisonniers d’assister à la messe. Leflon, en citant les minutes des rencontres, explique : “ … Continuer la lecture

Publié dans ÉCRITS | Marqué avec | Un commentaire

ALIMENTER DE FORCE LA CONSOLATION QU’APPORTE LA RELIGION

Leflon décrit les efforts d’Eugène pour apporter le réconfort spirituel aux prisonniers: “ Enfin, soucieux d’assurer aux détenus l’assistance spirituelle, qui est une des fins de l’Œuvre, le semainier observe « qu’il existe aux prisons une négligence inexcusable, pour ne … Continuer la lecture

Publié dans LETTRES | Marqué avec | Un commentaire

LA GRÂCE DE DIEU ALLAIT BÂTIR SUR LA NATURE D’EUGÈNE 

Le cœur d’Eugène avait été touché par la situation de misère des prisonniers, comme Leflon nous le dit “ Eugène dénonce ensuite « la déplorable situation des prisonniers passagers, et particulièrement des conscrits conduits de brigade en brigade jusqu’a leur … Continuer la lecture

Publié dans ÉCRITS | Marqué avec , | Un commentaire

J’ESSAIE D’OBTENIR POUR EUX TOUS LES CONFORTS QUI DÉPENDENT DE MOI

Leflon écrit: “ Installé le 30 décembre 1806, « Demazenod fils » prit immédiatement les fonctions de semainier et, en cette qualité, présenta, le 6 janvier 1807, un rapport qui trahit sa manière et semble avoir quelque peu surpris ses … Continuer la lecture

Publié dans NOTES DE RETRAITE | Marqué avec , , | Un commentaire