Archives mensuelles : janvier 2015

LE MINISTÈRE AUX IMMIGRANTS EST RECONNU

Marius Suzanne semblait avoir taquiné Eugène pour cet honneur émérite qu’il venait de recevoir du Roi de Sardaigne: …Je crois en réalité que tu te moques de moi dans ce que tu me dis au sujet de ma chevalerie. Lettre … Continuer la lecture

Publié dans LETTRES | Marqué avec , , | Un commentaire

PARTAGE LE PAIN DE L’AMITIÉ, DE LA FOI, DE LA RÉFLEXION ET DE LA PRIÈRE

Le zèle missionnaire ne s’exerçait pas seulement à l’extérieur de la communauté en prêchant et en célébrant les sacrements, mais aussi à l’intérieur de la maison quand les gens venaient pour passer du temps et célébrer le sacrement de la … Continuer la lecture

Publié dans LETTRES | Marqué avec , | Un commentaire

CHACUN DOIT CONNAÎTRE QUAND IL EST TEMPS DE FERMER SA PORTE

La plupart d’entre nous ne savons pas comment fermer notre porte raisonnablement et évaluer les requêtes sur notre temps et notre énergie. Après les fatigues de dure [s] mission [s] n’est-il pas naturel que j’exige que tu te reposes, et … Continuer la lecture

Publié dans LETTRES | Marqué avec , | Un commentaire

LA CHOSE ESSENTIELLE EST QUE VOUS PRATIQUIEZ LA PATIENCE INTÉRIEUREMENT ET QUE VOTRE ESPRIT SOIT AU REPOS EN DIEU

Au temps d’Eugène, beaucoup de jeunes mouraient de différentes maladies ou infections. Les Oblats, toujours plus guidés par le zèle missionnaire que par le souci de la bonne santé, étaient enclins è attraper les infections de poitrine et des maladies … Continuer la lecture

Publié dans LETTRES | Marqué avec , | Un commentaire

NOUS DEVONS TROUVER NOTRE BONHEUR DANS NOS COMMUNAUTÉS

Écrivant au Père Courtès, supérieur de la communauté d’Aix, au sujet de Marius Suzanne, Eugène y trouve l’occasion de voir le rôle de la communauté pour un Oblat. Comme nous sommes tentés aujourd’hui de céder à la tentation de ne … Continuer la lecture

Publié dans LETTRES | Marqué avec , | Un commentaire

MÊME DANS LA MALADIE, TOUTES LES CHOSES TRAVAILLENT POUR LE BIEN DE CEUX QUI AIMENT DIEU

Comme Marius Suzanne était convalescent et se relevait de sa maladie, Eugène l’encourage avec l’invitation de transformer son repos forcé en un temps de concentration spirituelle et de croissance. Combien de consolations cherchons-nous et reconnaissons-nous dans nos propres moments de … Continuer la lecture

Publié dans LETTRES | Marqué avec , | Un commentaire

INCOMPRÉHENSIONS ET ERREURS

L’affectivité d’Eugène le conduisait à être impulsif parfois. Quand il prenait conscience que ses paroles ou ses gestes avaient blessé quelqu’un, il était bouleversé et il faisait aussitôt amende honorable. Yvon Beaudoin explique un de ces incidents : “dans les … Continuer la lecture

Publié dans LETTRES | Marqué avec , | Un commentaire