Monthly Archives: August 2010

POUR UN PRÊTRE LA VALEUR D’UNE SEULE ÂME RACHETÉE PAR L’HOMME-DIEU

En continuant à essayer de convaincre sa mère de la valeur de sa vocation, Eugène utilise la notion de coopérateur de l’entier ministère du Saveur qui en vaut la peine, même s’il ne mène qu’une seule personne à la connaissance … Continue reading

Posted in LETTRES | Tagged , | Leave a comment

LE PRÊTRE DONNE SA LIBERTÉ ET SA VIE POUR UNE ÉGLISE SOUFFRANTE

Le séminariste Eugène réfléchit sur le sens du sacerdoce dans une Eglise abandonnée: … Le nombre des séminaristes s’est considérablement augmenté cette année; je crois bien que nous approcherons de la centaine. Parmi les sujets que nous nous félicitons de … Continue reading

Posted in LETTRES | Tagged , , | Leave a comment

BIEN AUTRE CHOSE QU’UNE STATUE DE PLÂTRE!

La réflexion sur cette auto-présentation m’a montré un saint en chair et en os – une personne qui, malgré elle-même, a été un puissant canal de la grâce de Dieu pour les autres. Sa lutte pour concilier les aspects apparemment … Continue reading

Posted in Uncategorized | Tagged | Leave a comment

LA GRATITUDE M’APPELLE A AIMER LA PERSONNE QUI M’OFFRE SON AMITIE

C’est le dernier paragraphe de l’auto-présentation. Eugène traite d’un autre thème concernant ses relations avec les autres: la reconnaissance qui vient du cœur.. La reconnaissance, bien loin d’être pour moi comme pour tant d’autres un poids insupportable, est un de … Continue reading

Posted in ÉCRITS | Tagged | 2 Comments

TOUT CE QUI SOUFFRE, OU A BESOIN DE MOI, A DROIT À MES SERVICES

A 26 ans, Eugène continue de réfléchir sur sa personnalité – avec quelques éclairages intéressants sur son affectivité. Il nous montre comment celle-ci l’oriente vers le service des autres : Rien de charnel ne se mêle pourtant à ces vœux … Continue reading

Posted in ÉCRITS | Tagged | 3 Comments

J’AIME PASSIONNÉMENT TOUS CEUX DONT JE CROIS ÊTRE AIMÉ

Eugène n’avait pas peur d’exprimer ses sentiments pour les autres, et son grand besoin d’amitié. J’aime en général passionnément tous ceux dont je crois être aimé, mais il faut aussi que l’on m’aime passionnément. La reconnaissance donne ainsi le dernier … Continue reading

Posted in ÉCRITS | Tagged , | 1 Comment

COMBIEN MON CŒUR EST SENSIBLE, IL L’EST À UN POINT EXCESSIF…

Le dernier commentaire à partir de l’auto-description d’Eugène concernait la force de son caractère. L’extrait d’aujourd’hui continue avec l’autre face de lui-même : son extrême sensibilité. Ce coté de sa personnalité était augmentée par le fait qu’il était provençal –  … Continue reading

Posted in ÉCRITS | Tagged | 1 Comment

LA TREMPE DE MON CARACTÈRE ABSOLU, DÉCIDÉ ET VOLONTAIRE

Eugène se rappelle de son enfance et y voit l’origine de son caractère bien trempé, qui était une de ses caractéristiques tous les jours de sa vie. Sans cela, aurait-il accompli ce qu’il a fait pour l’Eglise, les Oblats, et … Continue reading

Posted in ÉCRITS | Tagged | Leave a comment

LA CAPACITÉ D’OBSERVER LES GENS EN PROFONDEUR

Ce court paragraphe de la description d’Eugène sur lui-même nous apporte des clés pour comprendre pourquoi il n’a pas été détourné de ses idéaux par la réaction négative des autres.  La difficile expérience de ses 26 années de vie lui … Continue reading

Posted in ÉCRITS | Tagged | 2 Comments

J’AI TOUJOURS EU UNE FRANCHISE DES PLUS PRONONCÉES

Je continue à réfléchir sur l’auto-évaluation d’Eugène pour son directeur spirituel, à son entrée au séminaire. Aujourd’hui, je trouve que les lignes qu’il avait rayées dans son brouillon (ici, soulignées) sont plus parlantes que le texte final qu’il a présenté: … Continue reading

Posted in ÉCRITS | Tagged | 1 Comment